Delegación de la Unión Europea en Honduras

Remarques de la Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini lors du point presse avec le Ministre des affaires étrangères algérien, Abdelkader Messahel

Alger, 12/11/2018 - 17:19, UNIQUE ID: 181112_9
Remarks

Remarques de la Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini lors du point presse avec le Ministre des affaires étrangères algérien, Abdelkader Messahel.

Alger, 12 novembre 2018

Seule la version prononcée fait foi!

Je voudrais d’abord remercier le gouvernement algérien, mon ami le Ministre Messahel pour l’accueil qui m’a été réservé ainsi qu’à ma délégation aujourd’hui.

Je suis très heureuse de revenir en Algérie, pour ma troisième visite depuis le début de mon mandat. Cela témoigne à la fois de l'importance de l'Algérie pour l'Union européenne et de la qualité de notre partenariat.

L'Algérie est un de nos voisins de la côte sud-méditerranéenne le plus proche, et nous partageons ainsi beaucoup de défis régionaux. C'est pour nous très important de coordonner nos réponses face à ces défis que ce soit en termes de sécurité, de mobilité ou encore d'énergie ou de relations économiques.

J'ai eu le plaisir de co-présider aujourd'hui avec le Ministre Messahel le deuxième Dialogue bilatéral de haut niveau entre l'Union européenne et l'Algérie sur la sécurité régionale et la lutte anti-terroriste, faisant suite à la première session du Dialogue qui a eu lieu à Bruxelles.

Je souhaite exprimer ma satisfaction quant à la qualité des échanges que nous avons eus et de l'engagement des parties. Notre collaboration dans ce domaine se consolide, après le lancement du Dialogue il y a un an à Bruxelles, et grâce aux échanges entre nos équipes au mois de juillet dernier.

Nous partageons les mêmes objectifs en termes de stabilité régionale et de sécurité, car les défis sécuritaires ne connaissent pas de frontière.

Nous sommes donc bien déterminés à les affronter ensemble dans un esprit de coopération, pour le bénéfice de tous les citoyens algériens et européens.

Le Ministre Messahel et moi-même avons également passé en revue un certain nombre de sujets concernant nos relations bilatérales.  

Nous constatons que notre coopération progresse, que ce soit dans le domaine de la sécurité, de l'énergie, de l'éducation ou de la diversification de l'économie. Je voudrais renouveler la volonté de l'Union européenne de soutenir les efforts des autorités algériennes pour diversifier l'économie du pays, car une économie algérienne forte et diversifiée est aussi dans l'intérêt de l'Union européenne.

De façon concrète, notre coopération technique et financière soutient les initiatives algériennes pour améliorer le climat des affaires, le cadre dans lequel opèrent les petites et moyennes entreprises ou la production agricole.

Nous avons également discuté de nos relations commerciales. Nous sommes d'accord pour que les mesures de régulation des échanges commerciaux soient prises dans le respect de notre Accord d'association et des discussions sont en cours pour établir notre vision commune, comme convenu lors du Conseil d'association en mai dernier.

Finalement sur la migration, nous avons des intérêts communs et souhaitons renforcer notre coopération en la matière. Il est de notre responsabilité commune d'adresser ce phénomène d'une manière efficace et humaine et de chercher des approches concertées.

Monsieur le Ministre, je voudrais exprimer ma confiance en l'avenir des relations entre l'Algérie et l'Union européenne et assurer votre pays et le peuple algérien de la volonté européenne de continuer d'intensifier notre coopération, que cela soit sur la Libye, sur le Sahel, sur le Moyen Orient ainsi que notre coopération bilatérale.

Donc, merci à vous et à vos équipes pour le travail que nous réalisons ensemble pour l'amélioration et l'approfondissement de nos relations bilatérales qui sont diverses et riches.