Delegation of the European Union to Honduras

 

Communiqué conjoint: XVIIe réunion du comité d'association UE-Chili

Brussels / Santiago, 23/09/2021 - 18:00, UNIQUE ID: 210923_18
Joint Statements

  1. La XVIIe réunion du comité d'association Chili-Union européenne, institué par l'accord d'association de 2002, s'est tenue par vidéoconférence le 22 septembre 2021. Le comité était coprésidé par M. Javier Niño Perez, directeur pour les Amériques du Service européen pour l'action extérieure, et Mme Carolina Valdivia, ministre des affaires étrangères par intérim du Chili. Les parties ont approuvé le procès-verbal de la XVIe réunion du comité d'association, qui s'est tenue à Santiago le 12 juillet 2019.
  2. Le comité a examiné l'état des relations bilatérales et de la mise en œuvre de l'accord d'association (AA) et a mis en évidence son bilan positif. Les parties ont fait le constat qu'un programme bilatéral intense a été développé, comme en atteste la tenue régulière de dialogues politiques, le plus récent étant le dialogue à haut niveau sur la gouvernance des océans, qui s'est tenu les 14 et 15 septembre 2021.
  3. Le comité a examiné l'état d'avancement des négociations en cours sur l'accord d'association modernisé UE-Chili à la suite de la tenue, le 21 septembre 2021, du septième cycle de négociations du pilier "dialogue politique et coopération", ainsi que les négociations commerciales en cours. Les deux parties ont réaffirmé qu'elles étaient déterminées à conclure les négociations et sont convenues qu'un accord modernisé leur permettrait de développer un partenariat renforcé aux niveaux bilatéral et mondial sur des questions telles que le multilatéralisme, le changement climatique, le développement durable et la promotion de la démocratie, des droits de l'homme et de l'égalité de genre. 
  4. Les parties ont échangé leurs points de vue sur leurs situations nationales et régionales respectives, ainsi qu'en ce qui concerne la scène internationale, en particulier la pandémie de COVID-19 et ses conséquences. Elles ont évoqué la nécessité de renforcer les systèmes de santé et la préparation internationale (tout comme la réaction) aux futures pandémies.
  5. Les deux parties ont souligné le processus constitutionnel en cours au Chili et ont réaffirmé qu'elles étaient disposées à partager, le cas échéant, leurs expériences en matière de processus constitutionnels.
  6. En ce qui concerne le dialogue bilatéral et la coopération, les parties ont examiné les initiatives en cours ainsi que les pistes d'approfondissement futur des liens. Dans ce contexte, elles se sont également penchées sur l'intérêt commun témoigné au développement de l'hydrogène vert au Chili, sur les futures possibilités de coopération triangulaire et sur le fonds pour le développement en transition, qui soutient les initiatives en faveur d'une reprise économique durable après la pandémie.
  7. Les parties ont en particulier souligné l'important potentiel de transformation que présente l'hydrogène vert pour la création d'emplois verts, le développement d'un capital humain spécialisé et la promotion de la diversification économique.
  8. Par ailleurs, les parties ont réaffirmé leur attachement commun au respect et à la protection des droits de l'homme. Depuis 2009, l'UE et le Chili tiennent un dialogue annuel sur les droits de l'homme (le dernier en date a eu lieu en octobre 2020), dans le cadre duquel ils abordent des questions telles que la coopération multilatérale, le renforcement du cadre institutionnel et des politiques publiques en faveur des droits de l'homme et de la démocratie, l'inclusion et la non-discrimination (dimension LGBTI et peuples autochtones), les entreprises et les droits de l'homme, ainsi que les droits de la femme et l'égalité de genre.  Les parties ont réaffirmé leur volonté de poursuivre cette coopération, notamment dans le cadre du dialogue annuel, la prochaine édition devant être l'occasion de recenser les domaines prioritaires pour des actions conjointes, de partager des informations sur les progrès réalisés et d'échanger des idées sur la manière d'aller de l'avant en ce qui concerne les principaux défis qui subsistent et les recommandations internationales et nationales en matière de droits de l'homme.
  9. Pour ce qui est du changement climatique, les parties ont souligné le bilan positif de la présidence chilienne de la COP 25 et ont mis en avant le soutien précieux que l'UE a apporté au Chili par l'intermédiaire du programme Euroclima+ pour jouer ce rôle de chef de file. Les deux parties sont convenues de continuer à plaider en faveur de politiques ambitieuses dans la perspective de la COP 26 au travers de leur coopération bilatérale et avec leurs partenaires internationaux, sur la base d'une vision commune, de leurs contributions ambitieuses déterminées au niveau national et de stratégies à long terme. La COP 26 devrait être l'occasion pour l'ensemble de la communauté internationale de s'engager en faveur de la mise en œuvre concrète de l'accord de Paris et d'une relance respectueuse du climat après la pandémie de COVID-19.
  10. Les parties se sont félicitées de la tenue, les 14 et 15 septembre, du troisième dialogue à haut niveau UE-Chili sur la gouvernance des océans.  L'UE et le Chili sont déterminés à travailler ensemble à l'élaboration d'approches communes en vue d'une meilleure gouvernance des océans et à progresser sur des questions d'intérêt commun, notamment les zones marines protégées, les océans et le changement climatique, l'instrument international juridiquement contraignant sur la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité marine des zones ne relevant pas de la juridiction nationale, et la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.
  11. Les deux parties se sont félicitées du renouvellement prochain, en janvier 2022, de l'accord de coopération scientifique et technologique entre l'UE et le Chili. Elles sont convenues de la nécessité d'organiser, aux fins d'une coopération bilatérale active, la 9e réunion du comité directeur conjoint au titre de cet accord, éventuellement d'ici la fin de 2021. En outre, les deux parties se sont déclarées satisfaites de leur partenariat dans le cadre de Mission Innovation, une initiative qui vise à accélérer la recherche et l'innovation dans le domaine de l'énergie propre.
  12. Elles ont pris note de la septième réunion du comité consultatif paritaire Chili-Union européenne, qui s'est tenue le 3 mai 2021.
  13. Les parties ont relevé que les membres de la commission parlementaire mixte ont maintenu des contacts continus entre les sessions, malgré les contraintes liées à la pandémie de COVID-19.
  14. Elles ont décidé que la XVIIIe réunion du comité d'association UE-Chili se tiendra à Santiago dans le courant de l'année 2022.
Languages: