Delegation of the European Union to Haiti

COMMUNIQUE CONJOINT DE PRESSE: LANCEMENT DU FONDS FEMMES POUR LA PAIX ET L ACTION HUMANITAIRE

Port-au-Prince, 31/03/2021 - 14:51, UNIQUE ID: 210331_8
Local Statements

COMMUNIQUE CONJOINT DE PRESSE

 À l’occasion du mois de la femme, sous la présidence de la Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes et du Coordonnateur Résident des Nations Unies, en partenariat avec l’Union européenne, ONU Femmes a organisé une cérémonie de lancement du Fonds des Femmes pour la Paix et l’Action Humanitaire (Women's Peace and Humanitarian Fund -WPHF-) et de démarrage de l’Initiative WPHF & Spotlight, ce 30 mars 2021 de 9 :00 à 10 :00 AM.  

Cette cérémonie a été marquée par les allocutions de la Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, Mme Marie Giselhaine Mompremier, du Coordinateur Résident des Nations Unies et Coordonnateur Humanitaire, M. Bruno Lemarquis, du Chef de Coopération de l’Union européenne en Haiti, M. Aniceto Rodriguez Ruiz et des propos introductifs de Mme Dede Ekoue, Représentante d’ONU Femmes en Haiti. La Cheffe du Secrétariat Mondial du Fonds des Femmes pour la Paix et l’Action Humanitaire basée à New York, Mme Ghita El Khyari a également participé à cette cérémonie de lancement.

Apres une présentation de l’ Initiative conjointe par WPHF & Spotlight,  par Mme Dede Ekoue de l’ONU Femmes, le Chef de coopération de l’Union européenne en Haiti, M. Aniceto Rodriguez Ruiz a précisé que « L'Initiative Spotlight s’est associée au Fonds pour la paix et l'action humanitaire pour les femmes afin de canaliser les financements institutionnels et programmatiques vers les organisations de la société civile œuvrant à l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles dans les situations de conflit et humanitaires ».

A travers cette initiative conjointe, près de 1.9 millions de dollars sont alloués à 14 organisations de défense de droits des femmes pour la mise en œuvre de 15 projets afin de promouvoir les droits des femmes, lutter contre les violences faites aux femmes, et soutenir la résilience des femmes face à la Covid 19 et aux crises multiples qui les affectent, dans un contexte national marqué par les troubles socio-politiques, l’insécurité, et la montée des violences. Les 14 organisations de femmes sont basées dans 7 départements du pays et mèneront des actions dans 9 départements pour apporter un soutien aux femmes survivantes de violences sexistes, aux femmes handicapées, aux filles survivantes d’exploitation sexuelle et de traite, aux femmes en détention, aux jeunes femmes ayant besoin d’appui en matière de sante sexuelle et de la reproduction et de santé mentale. Ces organisations bénéficiaires renforceront leurs efforts de plaidoyer et de prévention pour le respect des droits des femmes et des filles. 

Cette initiative valorise et soutient le leadership des femmes dans les contextes de paix fragile et de crises humanitaires en accordant la priorité aux organisations dirigées par des femmes et en promouvant le leadership des femmes. La Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, Mme Marie Giselhaine Mompremier a rappelé qu’à l’issue, du forum national « Femmes, Paix et participation politique », organisée les 3 et 4 avril 2019 , il a été convenu, entre autres,  de mobiliser toutes les actrices et tous les acteurs de la vie nationale afin de  promouvoir une culture de paix en Haïti et de soutenir dans l’agenda des femmes avec des actions  visant le renforcement de la sécurité et l’égalité des sexes et aussi d’éradiquer la violence contre les femmes et les filles » . Cette initiative permet aussi d’opérationnaliser des recommandations du forum 2020 des femmes haïtiennes pour la paix et du forum national 2021 sur le leadership des femmes pour un futur égalitaire et paisible en Haiti. L’initiative accompagne également plusieurs aspects de la résolution 1325 des Nations Unies.

Elle est en conformité avec le thème de la journée internationale des femmes : «  Leadership des femmes pour un futur égalitaire et paisible en Haiti dans le contexte de la Covid 19 ». Elle vient soutenir la mise en œuvre de la Politique nationale égalité femmes/hommes, le Plan national de lutte contre les violences et, d’une manière générale, le Plan Stratégique de Développement d’Haiti qui repose sur les Objectifs de développement durable.

La mise en œuvre des 15 projets sélectionnés sera réalisée grâce à l’accompagnement d’ONU femmes sous la supervision d’un comité national Adhoc co- présidé par la Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes et le Coordonnateur résident des Nations Unies. Le Ministère du plan et de la coopération externe (MPCE) siège également au comité, ainsi que l’Union européenne et les agences des Nations Unies : le PNUD, le FNUAP, l’UNICEF et ONU Femmes.

La cérémonie visait à mobiliser le soutien de tous les acteurs pour une collaboration fructueuse avec les organisations bénéficiaires en vue d’atteindre des résultats attendus. La Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, Mme Marie Giselhaine Mompremier a témoigné la gratitude du gouvernement d’Haiti aux donateurs de ce fonds et y compris l’Union européenne. La Ministre a « salué la synergie entre le Fonds des Femmes pour la Paix et l’action Humanitaire et l'initiative Spotlight en Haïti, qui aura un effet de boule-de-neige sur la participation, du leadership et de l’autonomisation des femmes dans les processus de paix, de sécurité́ d’action humanitaire et d'élimination de toutes formes de violences faites aux femmes et aux filles. »

Le Coordonnateur Résident des Nations Unies Monsieur Bruno Lemarquis a félicité les organisations sélectionnées « pour avoir franchi le cap de la sélection ». Il leur a également rappelé que « la prochaine étape sera de pouvoir générer des résultats concrets avec un impact sur les femmes et les filles dans leurs communautés malgré le contexte difficile, qui rend ce financement et vos actions encore plus pertinentes et nécessaires. »

Le Coordonnateur résident des Nations Unies a saisi cette opportunité pour attirer l’attention des organisations de la société civile sur l’importance de travailler en coopération étroite avec le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) ainsi qu’en synergie avec d’autres projets visant le même objectif dans leurs communautés. L’objectif ultime est de promouvoir des changements à la base pour bâtir des communautés plus respectueuses de droits des femmes, -y compris les plus vulnérables-, et plus résilientes, qui impliquent les femmes et les filles dans la construction d’une paix durable en Haiti.

 Port-au-Prince, le 30 mars 2021

- FIN –

Contacts presse :

  1. Marie Frantzie SIMEON / Consultante Communication ONUFEMMES

Email : mariefrantzie.simeon@unwomen.org

  1. Imose GEDEON/ Directrice MCFDF : Email : imosejean2021@gmail.com
  1. Jéruscha Vasti MICHEL / Responsable de communication du bureau de la coordination des nations unies / E-mail: jeruscha.michel@un.org
  1. Noela BONHOMME/ Chargée des communications pour la Délégation de l’Union Européenne en Haïti/E-mail :Noela.BONHOMME@eeas.europa.eu

 

PDF iconcommunique_de_presse_30_mars_pm_du_lancement_du_fonds_femmes_pour_la_paix_et_l_action_humanitaire_003.pdf

Editorial Sections: