Délégation de l'Union Européenne en Haïti

UE-UNICEF: Un SOS pour la rentrée des classes

23/09/2020 - 18:30
News stories

Le 23 septembre, l'UE a accueilli une installation de l'UNICEF intitulée "Sending out an SOS" ("Lançons un SOS") au cœur du quartier européen à Bruxelles, dans le cadre de #Backpack2School, une initiative publique internationale sur l'éducation dans le monde. Le haut représentant de l'UE Joseph Borrell a inauguré cet événement à Bruxelles avec la commissaire européenne Dubravka Šuica, la directrice de l'UNICEF Sandie Blanchet, et Quinten, militant local pour la jeunesse. En pleine pandémie de coronavirus, c'est un appel urgent qui est adressé aux dirigeants mondiaux pour qu'ils agissent et préservent l'avenir de nos enfants. "Ces 200 sacs à dos bleus qui forment un SOS ici à Bruxelles, sur les pavés belges, sont là pour nous rappeler que dans le monde entier, des centaines de millions d'enfants attendent toujours de reprendre leurs cartables pour recevoir l'éducation qui déterminera leur avenir", a déclaré M. Borrell.

eu-unicef, children, education

La pandémie de coronavirus a provoqué des perturbations de l'enseignement dans le monde entier; plus de 1,57 milliard d'élèves ont été touchés ces derniers mois par des fermetures d'établissements scolaires à l'échelle nationale, dans plus de 190 pays. À l'heure actuelle, au moins un tiers des élèves dans le monde, à savoir 463 millions d'enfants, n'ont pas accès à l'enseignement à distance.

La pandémie a ainsi mis en lumière de profondes inégalités en ce qui concerne l'accès à l'école, les acquis pédagogiques et la connectivité numérique, et a mis en évidence les faiblesses de nos systèmes éducatifs, notamment l'insuffisance de l'accès à l'eau et des infrastructures sanitaires dans de nombreuses écoles.

Face à ces problèmes, l'UNICEF et l'UE ont envoyé un SOS au monde depuis Bruxelles, afin d'unir leurs forces et de promouvoir des actions visant à réduire les effets négatifs de la pandémie sur l'éducation à l'échelle mondiale. Cette installation était composée de 200 sacs à dos à l'enseigne de l'UNICEF, accompagnés du drapeau de l'UE, disposés en forme de SOS.

EU-UNICEF

Dans le discours qu'il a prononcé à cette occasion, le haut représentant de l'UE Josep Borrell a déclaré: "Nous devons repenser notre avenir, mais aussi construire notre présent. On ne peut pas dire aux gens: "Pas d'inquiétude, votre avenir sera numérique." Oui, d'accord, et mon présent? Mon avenir sera radieux, mais qu'en est-il de mon présent? Parce que c'est aujourd'hui, c'est cet après-midi, c'est demain matin, que j'ai des besoins auxquels il faut répondre. C'est pour cela que c'est urgent, c'est pour cela qu'il s'agit d'un SOS. Celui-ci appelle tous les acteurs dans le monde – les gouvernements, les organisations de la société civile, tout comme l'UNICEF – à comprendre que la liberté d'éducation est le meilleur outil de base pour permettre à l'humanité de construire un avenir meilleur. C'est pour cela que ces 200 sacs bleus sont ici, au milieu des institutions européennes."

Maintenant plus que jamais, il importe de ne pas transiger sur le maintien des enfants et des jeunes à l'école, dans un environnement sûr où ils peuvent apprendre et mieux faire face aux conséquences sociales et psychologiques de cette crise sans précédent. Des menaces pèsent en outre sur le financement de l'éducation, qui devrait être protégé et érigé en priorité dans tous les plans de relance de l'Union européenne.

L'enseignement est essentiel pour la reprise économique. Si nous voulons reconstruire en mieux, il est fondamental d'investir dans le système éducatif et de veiller à ce que chaque enfant acquière les compétences dont il a besoin pour réussir dans sa vie et dans son travail.

L'installation de l'UE et de l'UNICEF #Backpack2School (lien externe) a eu lieu à Bruxelles pendant la semaine de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, en cette année particulière où l'Organisation des Nations unies célèbre son 75e anniversaire.

L'initiative a été lancée à New York le 1er septembre au cours d'un événement intitulé "Generation Unlimited: Connecting Half the World to Opportunities (lien externe)" soulignant l'urgence de prendre des mesures et d'effectuer des investissements pour réduire la fracture numérique et développer les possibilités d'apprentissage et d'acquisition de compétences par des moyens numériques.

Le 9 juin dernier, le haut représentant de l'UE Josep Borrell a eu un entretien téléphonique avec Henrietta Fore, directrice exécutive de l'UNICEF, au cours duquel ils se sont penchés en particulier sur les conséquences de la pandémie de coronavirus sur les enfants et sont convenus de promouvoir conjointement l'éducation des enfants, y compris en faisant de l'apprentissage numérique une priorité. "L'école est le principal facteur générateur d'égalité au monde", a déclaré M. Borrell. L'activité menée conjointement pour lancer le SOS le 23 septembre confirme ce message.

"Education is an equality builder.

L’école c’est la fabrique de l’égalité.

La escuela es la fábrica de la igualdad"

- EU High Representative Josep Borrell

 
 
MAIN IMAGE : Collage of photos by ©UNICEF
Tags: