Délégation de l'Union Européenne en Haïti

L'Europe, un partenaire unique pour les Caraïbes

Bruxelles, 08/05/2019 - 18:12, UNIQUE ID: 190508_14
Statements by the HR/VP

L'Europe, un partenaire unique pour les Caraïbes

par Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité / Vice-présidente de la Commission européenne

J'ai toujours pensé à l'Amérique latine, aux Caraïbes et à l'Europe comme deux régions sœurs, unies par l'histoire et la culture. Nous sommes une famille parce qu'un si grand nombre d'Européens ont trouvé un nouveau foyer en Amérique latine et dans les Caraïbes au cours du siècle dernier, et inversement, contribuant ainsi à enrichir et rendre plus grandes nos deux régions. L’Europe fait également partie de la région à travers ses régions et territoires ultrapériphériques.

Ces dernières années, notre coopération a atteint des niveaux sans précédent. Et aujourd'hui, nos deux continents sont beaucoup plus proches que lors de la décennie précédente. Dans les années à venir, il sera essentiel de continuer sur la voie tracée, mais avec un sentiment d'urgence renouvelé. Les pays des Caraïbes sont confrontés à des vulnérabilités spécifiques: vous êtes particulièrement exposés aux effets du changement climatique, mais le potentiel de vos économies est immense. L'Europe a beaucoup à offrir à ses amis dans cette phase délicate de notre histoire commune, et nous, Européens, avons besoin plus que jamais d'un partenariat fort avec l'Amérique latine et les Caraïbes.

C'est sur cette base que repose la nouvelle stratégie européenne sur l'avenir des relations entre l'Union européenne, l'Amérique latine et les Caraïbes. Par rapport à il y a dix ans, les investissements européens en Amérique latine et dans les Caraïbes ont plus que doublé. Nous avons conclu des accords de coopération avec 27 des 33 pays du continent et nous sommes sur le point de conclure une nouvelle génération d'accords avec le Chili, le Mexique et le Mercosur. Nous travaillons également de manière intensive avec les pays des Caraïbes pour trouver un successeur à l’Accord de Cotonou, ce qui devrait constituer une avancée majeure dans nos relations.

L’Europe a été proche de vous dans les moments les plus délicats de la vie de votre continent. Nous sommes intervenus avec nos satellites lorsqu'il était nécessaire de planifier l'aide humanitaire et la reconstruction dans les Caraïbes après le cyclone Irma et d'autres catastrophes naturelles. Nous avons repris un chemin commun avec Cuba, renforçant le dialogue politique et la coopération sur un large éventail de questions, notamment le développement durable et les droits de l'homme. Nous avons accompagné les négociations entre le gouvernement colombien et les FARC à La Havane et nous contribuons, avec notre soutien, à la pleine réalisation de l'accord de paix. Face à la situation tragique au Venezuela, nous assistons les réfugiés et les pays qui les ont accueillis. Mais pas seulement: avec les pays de la région et les pays européens, nous avons créé le Groupe de contact international, qui est aujourd’hui la seule initiative internationale à avoir engagé un dialogue avec toutes les parties vénézuéliennes, en vue de l’objectif commun d'une solution pacifique, politique et démocratique à la crise par de nouvelles élections présidentielles libres et transparentes.

Ce type de collaboration sera encore plus important dans les années à venir, pour nos deux continents. Votre région a un potentiel inexploité incroyable, mais de nombreuses contradictions et fragilités sociales n’ont pas encore été résolues. Et l’Europe n’est pas si différente. La lutte contre les inégalités et la création d'un modèle de développement véritablement inclusif et durable seront les grands défis de ce siècle. La collaboration entre l'Union européenne, l'Amérique latine et les Caraïbes peut contribuer de manière unique à la prospérité de nos régions. Les accords commerciaux que nous négocions ne sont pas de simples accords de libre-échange: ils contiennent des mécanismes de protection des droits des travailleurs, de la santé des consommateurs et des secteurs traditionnels de nos économies. L'accord de partenariat économique que nous avons conclu avec le CARIFORUM il y a dix ans a ouvert la voie. L’Europe n’est pas seulement le premier investisseur international dans la région: nous sommes la seule puissance mondiale à investir systématiquement dans l’économie verte et bleue, la digitalisation et dans des emplois de qualité.

Notre stratégie contient une série de propositions concrètes pour le développement durable de l'Amérique latine et des Caraïbes - des investissements au développement résilient au changement climatique, à l'utilisation durable des ressources maritimes, en passant par des partenariats public-privé dans les secteurs économiques les plus avancés. Nous voulons renforcer la coopération déjà engagée sur certaines questions d’importance stratégique telles que l’amélioration de la sécurité des personnes et des citoyens, la lutte contre le crime organisé et l’amélioration des services publics.

L’Europe a tout intérêt à renforcer non seulement le partenariat économique avec l’Amérique latine et les Caraïbes, mais également la coopération politique internationale. La collaboration entre nos régions a rendu possible l'accord de Paris contre le changement climatique et l'accord sur les objectifs de développement durable aux Nations Unies. Ensemble, nous représentons 61 votes au sein des Nations Unies. C'est le poids que nous pouvons mobiliser pour renforcer le travail conjoint sur la réforme des Nations Unies et de l'Organisation mondiale du commerce, sur la non-prolifération, sur les questions de sécurité commune qui nous sont les plus chères.

Pour ce faire, nous souhaitons dialoguer avec chaque pays de la région, mais aussi intensifier les travaux avec les organisations régionales et sous-régionales.

C'est pourquoi nous renforçons les relations avec différents groupes de pays - du CARIFORUM au SICA (Système d'Intégration Centraméricain), du Mercosur  (Marché commun du Sud) à l'Alliance du Pacifique. Ce n'est pas une interaction entre les bureaucraties, mais un dialogue politique entre des organisations qui représentent les intérêts et les valeurs de millions de personnes.

La collaboration entre les régions est le meilleur moyen de promouvoir les intérêts et les valeurs de nos citoyens. Les potentialités d'intégration entre deux régions sont infinies. Nous, Européens, avons décidé d'investir dans notre amitié avec l'Amérique latine et les Caraïbes.

Équipes éditoriales: