Delegation of the European Union to Haiti

Le Président de la République Jovenel Moïse et l'ambassadeur de l'Union européenne Vincent Degert visitent les chantiers de la Route Nationale 3 financés par l'Union européenne

09/03/2018 - 21:19
News stories

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le Président de la République Jovenel Moïse et l'ambassadeur de l'Union européenne Vincent Degert visitent les chantiers de la Route Nationale 3 financés par l'Union européenne

 

Port-au-Prince, le 9 mars 2018. En ce jour, à l'initiative du Président de la République, Jovenel Moïse, une délégation de haut niveau a visité différents projets routiers financés par l'Union européenne pour faire le point sur l'état d'avancement des travaux en cours.

Outre le Président de la République et l'ambassadeur de l'Union européenne, Vincent Degert, ont notamment participé à cette visite le Ministre des Travaux Publics, Transports et Communications, Fritz Caillot, l'Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement, Charles Jean-Jacques, la Directrice de l'AFD (Agence Française de Développement), Anna Lipchitz, ainsi que plusieurs experts et entreprises contractées qui pour la plupart résultent de consortiums entre des entreprises haïtiennes et européennes.

Plusieurs tronçons de routes ont été visités parmi lesquels l'axe Mirbalais – Lascahobas -Belladère, le site de Péligre entre Mirebalais et Hinche, ou encore le tronçon Hinche - St Raphaël.

A cette occasion, l'ambassadeur de l'Union européenne en Haïti a déclaré: "Je me réjouis qu'au plus haut niveau de l'Etat pareille attention soit portée à l'avancement de nos projets de coopération en matière routière." Et d'ajouter: "Il s'agit là d'une illustration forte de la mobilisation du Chef de l'Etat en faveur de nouvelles infrastructures qui sont indispensables pour désenclaver plusieurs régions du pays et créer les conditions d'un développement durable et d'une cohésion territoriale nécessaire. Sous peu nous aurons le plaisir d'inaugurer officiellement plusieurs ouvrages déjà réalisés ou en phase de finalisation."

Depuis 2005, L'UE apporte son soutien à l'Etat Haïtien pour la réhabilitation de la RN3 entre Port au Prince et le Cap Haïtien. L'investissement de l'Union européenne en cours dédié au secteur routier sous le 10ème FED s'élève à 178 millions d'euros auquel contribue la France à hauteur de 38,5 millions d'euros. En ce qui concerne la réhabilitation du tronçon entre Hinche et St Raphaël de la RN3, c'est actuellement 74 millions d'euros qui sont investis.

En matière d'infrastructures routières, l’intervention de l’Union européenne comporte deux volets principaux : la réhabilitation de routes et l'appui institutionnel visant à pérenniser les investissements consentis. Pour les routes, l'appui européen se concentre sur le réseau principal, c'est-à-dire des routes nationales, mais aussi sur des axes de liaison avec la République dominicaine. Ainsi, la route nationale 3 qui va de Port-au-Prince au Cap Haïtien devrait être finalisée en 2020. L'UE subventionne aussi l’entretien routier via un fonds d’urgence (le Fonds d'Entretien Routier).

Etat des lieux

En ce qui concerne les travaux en cours sur la RN3 sur le  tronçon Hinche - St Raphaël, celui-ci comporte deux marchés de travaux. L'un pour la construction de 5 ponts pour un montant de 6,1 millions d'euros. Les travaux ont débuté en décembre 2016 et sont en cours d'achèvement. Le deuxième marché concerne la réhabilitation de la route pour un montant de 45 millions d'euros. Les travaux ont débuté en août 2017 avec un délai de 24 mois. Le mois dernier, il a été confirmé l'exécution de la construction du contournement de Hinche sur ce même marché pour un montant additionnel de 12,7 millions d'euros et un délai additionnel de 7 mois.

Sur le tronçon Mirebalais - Hinche, à hauteur du lac de Péligre, la route est menacée de rupture du fait d'un glissement de terrain généralisé sur la zone. Un contrat de travaux pour réaliser les études de conception et la réparation de la route a été signé en 2017 pour un montant de 7 millions d'euros. Ce marché est en attente de la contractualisation d'une mission de supervision pour laquelle une consultation a été lancée et qui est en cours pour pouvoir démarrer.

Le tronçon Port au Prince / Mirebalais d'un coût de 40 millions d'euros a été achevé en 2011,

Le tronçon Mirebalais / Hinche coûte 52 millions d'euros. Les travaux ont démarrés en 2008 et se sont achevés en 2011. Le tronçon St Raphaël - Barrière Battant a par ailleurs fait l'objet en 2015/2016 de travaux d'aménagement, niveau terrassement, en régie par le CNE à hauteur de 4 M€, pour une meilleure praticabilité de la route.

 

- Fin -

Editorial Sections:

Author