Delegation of the European Union to Haiti

La FAO, Alianza por la Solidaridad et l’Union Européenne soutiennent le Ministère de l’Agriculture dans la réhabilitation des moyens d’existence des ménages victimes de l’ouragan Matthew

Port-au-Prince, 29/05/2017 - 17:51, UNIQUE ID: 170529_11
Press releases

25 mai 2017, Port-au-Prince. Dans le but de répondre aux besoins alimentaires immédiats et de rétablir les moyens d’existence des ménages en situation d’insécurité alimentaire sévère suite au passage de l’ouragan Matthew, l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l’Organisation Alianza por la Solidaridad viennent de lancer le projet de « Réhabilitation et renforcement des moyens d'existence des ménages agricoles affectés par l'ouragan Matthew dans les Départements du Sud et du Sud-Est », financé par la Direction Générale de la Protection Civile et des Opérations d’Aide Humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), à hauteur de 2.804.660 euros (215.063.980 gourdes), dont 254.658 euros (19.527.430 gourdes) de cofinancement.

Selon M. Jordi Torres, Chef du Bureau de l’Aide Humanitaire de l’Union Européenne (UE) en Haïti : « La chute de la production locale et l’augmentation des prix des denrées alimentaires basiques dans les zones les plus affectées par Matthew ont eu un impact néfaste sur la capacité des ménages les plus vulnérables d’accéder à une nourriture suffisante en quantité et qualité ». Par conséquent, « subvenir à leurs besoins et renforcer leurs moyens d’existence est une priorité majeure», a-t-il ajouté.

L’agriculture au sens large, constitue un secteur clé de l’économie haïtienne générant près de 25% du Produit Intérieur Brut. Les filières de la pêche et de l’élevage, notamment, jouent un rôle important dans le système d’épargne des agriculteurs familiaux haïtiens. En effet, l’élevage en petites exploitations familiales représente plus de 90% de la production nationale et satisfait l’essentiel de la demande solvable actuelle du pays, d’après le document de la Politique de développement agricole 2010-2025 du Ministère de l’Agriculture.

Toutefois, les dégâts occasionnés par l’ouragan Matthew ont affecté lourdement les systèmes productifs et les moyens d’existence dans les Départements pourvoyeurs d’aliments, notamment le Sud-Est, le Sud, les Nippes et la Grand’Anse, avec des pertes agricoles s’élevant à 38 milliards de gourdes (équivalant à 500 millions d’euros), selon le rapport sectoriel d’évaluation des besoins post-ouragan Matthew réalisé par le Ministère de l’Agriculture (MARNDR).

Par ailleurs, l’évaluation conjointe de la sécurité alimentaire réalisée en décembre 2016 par la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA), le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ainsi que la FAO, a révélé que près de 1.5 million de personnes se trouvent en situation d’insécurité alimentaire et la dernière analyse du Cadre Intégré de Classification de la sécurité alimentaire (IPC) réalisée en février 2017, montre que 2,3 millions de personnes se trouvent en situation d’insécurité alimentaire aiguë. 

Cette situation a amené la FAO et Alianza por la Solidaridad, avec le soutien financier d’ECHO, de venir en aide à 8.800 ménages affectés dans des communes des Départements du Sud et du Sud-Est à travers la mise en œuvre de ce projet dont les principaux objectifs visent à : fournir une assistance alimentaire aux ménages vulnérables sous forme de transfert d’argent pour la période de soudure ; améliorer l’accès des ménages agricoles aux semences de cultures vivrières et maraîchères ; établir des pépinières agroforestières communautaires ; renforcer l’éducation nutritionnelle des ménages agricoles et promouvoir l’adoption des bonnes pratiques climato-résilientes ; et relancer les activités de pêche artisanale.

Ce projet est mis en œuvre conjointement par les deux organisations en étroite collaboration avec le Ministère de l’Agriculture, via ses structures déconcentrées dans les communes de Bainet et Côtes-de-Fer (Département du Sud-Est) ; Port-à-Piment et Chardonnières (Département du Sud).

L’Organisation Alianza por la Solidaridad, œuvrant dans le domaine de la sécurité alimentaire depuis 12 ans au niveau du Département du Sud-Est, conduit la stratégie d’assistance alimentaire à travers le volet de transfert d’argent et de renforcement des moyens d´existence dans les communes de Bainet, Côtes-de-Fer et Port-à-Piment.      

La FAO, pour sa part, fournira une assistance technique afin de faciliter l’application et la réplication des bonnes pratiques agricoles résilientes aux aléas climatiques, et améliorer la situation nutritionnelle des ménages agricoles bénéficiaires. De plus, elle soutiendra la CNSA au niveau de la Coordination opérationnelle des acteurs travaillant dans le secteur de la sécurité alimentaire.

Les activités de terrain, qui se poursuivront jusqu’en février 2018, ont déjà démarré. Le projet a été présenté aux autorités locales et les équipes communautaires ont également été constituées, ce qui a facilité le ciblage participatif des bénéficiaires.

Des intrants agricoles et des matériels de pêche sont en train d’être acheminés dans les communes cibles, où des pépinières communautaires et des sessions de formation en bonnes pratiques agricoles et nutritionnelles seront réalisées.

Lire en ligne : http://www.fao.org/haiti/actualites/detail-events/fr/c/889379/

  Unité de Communication / FAO-Haïti
James Peterson JOACHIM
Phone: (509) 4420 0610 / Email: James.Joachim@Fao.org

Pierre Negaud DUPENOR
Phone: (509) 4420 0726 / Email: PierreNegaud.Dupenor@Fao.org
Site web: http://www.fao.org/haiti/fr/ 

Editorial Sections:

Author