La Délégation de l'Union européenne au Gabon, Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC 

République centrafricaine: l’UE mobilise une aide supplémentaire pour la mise en œuvre de l’accord de paix

01/10/2019 - 15:47
News stories

MINUSCA Peacekeeping Operations in Central African Republic

L’Union européenne renforce son soutien à la mise en œuvre de l’accord de paix en République centrafricaine. L’annonce a été faite lors de la réunion à haut niveau consacrée à la République centrafricaine (RCA) qui s’est tenue en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, le 26 septembre, et qui portait sur la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation entre le Gouvernement et quatorze groupes armés signé en février dernier sous les auspices de l’Union africaine.

La réunion était coprésidée par le Président de la République centrafricaine, M. Faustin-Archange Touadéra, par le Président de la commission de l'Union africaine, M. Moussa Faki Mahamat et par le Secrétaire Général de la Communauté Économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), M. Ahmad Allam-Mi. M. António Guterres, le secrétaire général des Nations unies, participait également à l’événement.

L’Union européenne était représentée par Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et par M. Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement.

C’est M. Mimica qui a annoncé le nouveau programme d’aide de l’UE, doté d’une enveloppe de 60  millions d’euros, dont l’objectif est de renforcer la mise en œuvre de l’accord de paix en améliorant l’accès aux services de base et en facilitant la préparation des élections. À cette occasion, Mme Mogherini a par ailleurs réaffirmé que l’UE soutenait sans réserve la mise en œuvre par les autorités centrafricaines de mesures visant à reconstruire les institutions étatiques et à pacifier le pays.

L’accord de paix constitue un énorme pas en avant, et il convient à présent que tous les acteurs concernés veillent à sa pleine mise en œuvre. La haute représentante a profité de l’occasion pour encourager ces derniers à associer pleinement la société civile au processus, tout en soulignant l’importance de la justice et de la lutte contre l’impunité pour l’instauration d’une paix durable.

Les élections qui se tiendront l’année prochaine seront décisives pour l’avenir du pays. L’Union est prête à apporter un soutien financier et technique dans ce contexte.

L’UE est un partenaire solide et fiable de la RCA. De 2014 à ce jour, elle a mobilisé 850 millions d’euros d’aide en faveur de ce pays.

 

Languages: