La Délégation de l'Union européenne au Gabon, pour la Guinée équatoriale, Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC 

Diaraye - bénéficiaire de l’initiative OIM – UE du fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique financé par l’Union européenne" : Mon mari avait tout planifié et il était le seul à connaître notre destination finale."

12/06/2019 - 15:03
Voices and views

Dans une salle d’attente à Nouakchott, assise avec ses quatre enfants, Diaraye Conde pleine d’espoir attend d’être reçue. Il y a quatre ans, cette femme originaire de la Guinée décida de suivre son mari à la quête du bonheur.

 


Confiante des ambitions et du savoir-faire de son mari, cette famille se lança dans une nouvelle aventure qui les mena en Mauritanie. Leur périple fut long et contraignant, tout ne se passa pas comme prévu. A leur arrivée dans ce nouveau pays, le père de famille tomba malade et succomba quelques jours plus tard. Diaraye et sa famille se retrouvèrent désemparés, sans informations.

 

« Mon mari avait tout planifié et il était le seul à connaître notre destination finale. Depuis notre arrivée, nous traversons des moments pénibles, tout ce que je souhaite est de retourner dans mon pays » explique t-elle. « La vie en Guinée n’était certainement pas rose, du moins j’avais ma famille qui m’épaulait. Ici je suis abandonnée à moi-même, je n'ai personne pour me venir en aide ». Comme Diaraye et sa famille, plus de 210 personnes ont bénéficié d’une l’aide au retour volontaire et à la réintégration, de l’initiative OIM – UE du fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique financé par l’Union européenne.
 


 

Rubriques éditoriales: