La Délégation de l'Union européenne au Gabon, pour la Guinée équatoriale, Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC 

Coopération au développement

17/05/2017 - 17:57
Policy - Activity

L’UE est le plus grand donateur d’aide au développement au monde: elle fournit plus de 50 % de l’aide mondiale. Elle travaille en étroite collaboration avec ses partenaires pour concrétiser le programme de développement durable à l’horizon 2030.

L’Union européenne (UE) s’est engagée à éradiquer la pauvreté et à construire un monde plus juste et plus stable. Par ses politiques, l’UE promeut la bonne gouvernance en matière de développement humain et économique dans les pays partenaires.  Elle collabore avec ses partenaires pour résoudre des problèmes universels tels que la faim et la préservation des ressources naturelles. L’UE reste le plus grand donateur d’aide au développement au monde, fournissant plus de 50 % de l’aide mondiale.

Dans le cadre du consensus européen pour le développement, qui soutient la stratégie globale de l’UE, celle-ci s’engage à éradiquer la pauvreté et à construire un monde plus juste et plus stable. Plus de la moitié des fonds visant à aider les pays en développement proviennent de l'Union européenne et de ses États membres, ce qui fait de l'UE le principal pourvoyeur d'aide au monde. La plus grande partie de cette aide est destinée aux pays les moins avancés et à faibles revenus.

Le consensus européen pour le développement définit une vision et un cadre d’action communs pour l’Union et ses États membres dans le domaine de la coopération au développement. Il représente un schéma directeur qui aligne la politique de développement de l’Union sur le programme de développement durable à l'horizon 2030, en particulier en ce qui concerne les personnes, la planète, la prospérité, la paix et le partenariat.

Sur la base du  programme pour le changement de 2011, l’UE concentre son aide sur deux domaines prioritaires:

  • les droits de l'homme, la démocratie et d'autres aspects de la bonne gouvernance;
  • une croissance inclusive et durable contribuant à générer de la croissance dans les pays en développement et à donner aux populations pauvres les moyens de sortir de la pauvreté.

Objectifs

L'UE aborde son action extérieure de façon intégrée.  Elle adopte notamment une vision globale des différentes politiques et approches nécessaires au développement durable, telles que la paix et la sécurité, la bonne gouvernance et les droits de l’homme, qui comprennent l’égalité entre les hommes et les femmes, l’innovation, l’action visant à atténuer les effets du changement climatique et des relations économiques internationales équitables. Elle adopte également une approche de partenariat, aux niveaux bilatéral et multilatéral. Voici, plus précisément, les objectifs de l’UE en matière de coopération au développement:

  • jouer un rôle essentiel dans la réalisation des 17 objectifs de développement durable;
  • promouvoir la démocratie, l’état de droit et le respect des droits de l’homme dans les pays en développement;
  • garantir la durabilité des progrès économiques, sociaux et environnementaux dans les pays en développement;
  • rendre l’aide au développement des différents pays européens plus efficace en approfondissant la coopération entre les autorités des États membres.

 

Des populations maîtresses de leur avenir

La politique de développement de l'UE vise à permettre aux populations défavorisées des pays en développement de prendre en main leur propre développement. En d’autres termes, il s'agit:

  • de traiter les causes de la vulnérabilité, notamment le manque d'accès à la nourriture, à l'eau potable, à l'éducation, à la santé, à l'emploi, aux terres, aux services sociaux, aux infrastructures et à un environnement sain;
  • d'éradiquer les maladies et de favoriser l'accès à des médicaments bon marché afin de combattre des épidémies telles que le VIH/sida;
  • de réduire la dette des pays en développement, de sorte qu'ils puissent allouer davantage de ressources à des investissements publics essentiels au lieu de payer des intérêts aux riches bailleurs de fonds des pays industrialisés;
  • d'encourager l'autonomie et les stratégies de lutte contre la pauvreté;
  • de consolider le processus démocratique;
  • de mieux faire respecter les droits de l’homme, y compris l'égalité entre les femmes et les hommes;
  • d'encourager un environnement économique plus stable, propice à la croissance des entreprises et à la création d'emplois.

Plan d’investissement extérieur

Conformément à son approche intégrée, l’UE complète son aide au développement en investissant dans les pays partenaires. Le plan d’investissement extérieur (PIE) européen a été adopté en septembre 2017, afin de contribuer à stimuler l’investissement dans les pays partenaires d’Afrique et du voisinage européen. Ses objectifs sont les suivants:

  • contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies (ODD), tout en agissant sur certaines des causes profondes des migrations;
  • mobiliser des investissements publics et privés durables en vue d’améliorer le développement économique et social, en mettant l’accent sur la création d’emplois décents.

Le PIE soutient les pays partenaires:

Une attention particulière aux pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP)

Depuis 1975, l’UE entretient, notamment dans le domaine de la coopération au développement, un partenariat spécial avec les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. L’actuel accord de partenariat ACP-UE, qui date de 2000, est également connu sous le nom d’«accord de Cotonou». Cet accord a été conclu pour une période de vingt ans et viendra à expiration en février 2020.

L’UE et les pays ACP cherchent actuellement à renouveler et actualiser leur partenariat.

Pour en savoir plus:

Qui fait quoi?

Si le Service européen pour l’action extérieure crée des synergies entre le développement et d’autres domaines d’action extérieure, tels que les droits de l’homme, la sécurité, la stabilité et la prévention des conflits, c’est la Commission européenne, et en particulier EuropeAid, qui est responsable de la mise en œuvre et de la fourniture de l’aide au développement.

Des stratégies et programmes pluriannuels, élaborés conjointement par le SEAE et EuropeAid, précisent où l’aide au développement de l’UE sera distribuée.

Lors de l’élaboration et de la gestion de ces programmes, l’UE consulte les autorités nationales et régionales des pays bénéficiaires potentiels. Il en résulte des stratégies nationales et régionales, qui définissent les domaines à financer.

Le SEAE apporte son soutien à EuropeAid: il met en œuvre l’aide et en évalue l’efficacité, tout en promouvant la diffusion des bonnes pratiques.

Législation

Languages:
Rubriques éditoriales: