La Délégation de l'Union européenne au Gabon, pour la Guinée équatoriale, Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC 

L'Union européenne et la Papouasie - Nouvelle-Guinée ont tenu leur troisième dialogue politique de haut niveau

Bruxelles, 01/06/2018 - 08:18, UNIQUE ID: 180605_2
Press releases

L'Union européenne et la Papouasie - Nouvelle-Guinée ont tenu leur troisième dialogue politique de haut niveau

Le troisième dialogue politique de haut niveau entre la Papouasie - Nouvelle-Guinée et l'Union européenne au titre de l'article 8 de l'accord de partenariat ACP-UE (Cotonou) s'est tenu à Bruxelles (Belgique) le 1er juin 2018.

Les discussions ont porté sur des questions politiques, commerciales et économiques, sur les développements intervenus en Papouasie - Nouvelle-Guinée et dans l'Union européenne et sur des sujets d'intérêt mutuel, tels que l'accroissement des investissements, les droits de l'homme, le développement de l'accord de partenariat économique, la mise en œuvre de l'accord de paix de Bougainville, l'alliance stratégique sur le changement climatique et la gouvernance des océans, les relations entre les populations ainsi que les activités actuelles et futures en matière de coopération au développement.

Les relations entre la Papouasie - Nouvelle-Guinée et l'UE sont importantes aussi bien pour leur programme bilatéral que pour leur permettre de relever ensemble des défis qui se posent à l'échelle mondiale. En particulier, les efforts déployés pour lutter contre la dégradation de l'environnement, notamment la déforestation, et le changement climatique peuvent avoir une incidence positive tant au niveau national qu'au niveau international.

Les participants ont mentionné leur coopération fructueuse au sein de la "coalition à niveau élevé d'ambition", qui a finalement abouti à l'accord de Paris, et sont convenus de renforcer leur coopération au sein des enceintes multilatérales sur cette problématique ainsi que sur d'autres défis à relever. L'incidence positive de la coopération au développement de l'UE avec la Papouasie - Nouvelle-Guinée est démontrée par des projets tels que l'inventaire national des forêts financé par l'UE, qui contribue à recenser les modifications de la superficie de la forêt tropicale humide, des projets permettant d'assurer l'accès à l'eau salubre pour de nombreux habitants de Papouasie - Nouvelle-Guinée ainsi que des projets encourageant la bonne gouvernance, l'entrepreneuriat rural, les investissements et le commerce.

L'UE a constaté qu'il était nécessaire de trouver des solutions réalisables pour faciliter les déplacements entre la Papouasie - Nouvelle-Guinée et l'espace Schengen, étant donné notamment que les citoyens de Papouasie - Nouvelle-Guinée ne peuvent pas, à l'heure actuelle, faire de demande de visa Schengen dans leur pays.

Les participants au dialogue ont discuté de la mise en œuvre de l'accord de paix de Bougainville en général et du référendum qui se tiendra prochainement à Bougainville, la date cible ayant été fixée au 15 juin 2019, ainsi que de la manière dont l'UE pourrait soutenir ces processus.

Ils ont également procédé à un échange de vues sur la coopération après 2020, constatant qu'il était nécessaire de remplacer l'accord de Cotonou par un nouvel accord ambitieux, qui renforce les relations entre l'UE et le Pacifique. L'UE a reconnu que la Papouasie - Nouvelle-Guinée, conjointement avec le Samoa, jouaient un rôle déterminant en tant que négociateurs principaux pour la région Pacifique.

L'UE et la Papouasie - Nouvelle-Guinée ont constaté que le fait de renforcer la coopération et la mise en œuvre de l'accord de partenariat économique actuel en les étendant, au-delà de la pêche, à de nouveaux secteurs du commerce durable contribuerait à tirer pleinement parti des importantes possibilités offertes par l'accord.

Le dialogue politique de haut niveau a été coprésidé par la Secrétaire aux affaires étrangères de Papouasie - Nouvelle-Guinée, Mme Barbara Age, et par la directrice exécutive adjointe chargée de l'Asie et du Pacifique au Service européen pour l'action extérieure, Mme Paola Pampaloni. Il a été convenu que le prochain dialogue politique de haut niveau se tiendrait en Papouasie - Nouvelle-Guinée en 2020.

 

Contexte

L'accord de Cotonou offre un cadre régissant les relations de coopération de l'Union européenne pour le développement économique, social et culturel des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Cette coopération, qui est centrée sur l'objectif de réduction et, à plus long terme, d'éradication de la pauvreté, doit également contribuer à la paix et à la sécurité et à la stabilité démocratique et politique des États ACP.

L'article 8 de l'accord de Cotonou prévoit que les parties mènent, de façon régulière, un dialogue politique global, équilibré et approfondi conduisant à des engagements mutuels. Le dialogue politique a pour objectif d'échanger des informations, d'encourager la compréhension mutuelle ainsi que de faciliter la définition de priorités et de principes communs, en particulier en reconnaissant les liens entre les divers domaines de la coopération entre les parties prévus par l'accord de Cotonou.

Languages: