Delegation of the European Union to Gabon, Equatorial Guinea, Sao Tomé-et-Principe and CEEAC 

Déclaration commune à l'occasion de la Journée internationale des femmes 2018 - le 8 mars 2018

Bruxelles, 06/03/2018 - 17:21, UNIQUE ID: 180306_14
Statements on behalf of the EU

Commission européenne - Déclaration Bruxelles, le 6 mars 2018

En hommage aux femmes gabonaises à l'occasion de la journée internationale des femmes

 

L'égalité entre les femmes et les hommes est l'une des valeurs fondamentales de l'Union européenne, consacrée dans nos traités. Notre Union a toujours été à l'avant-garde de la lutte contre les discriminations fondées sur le sexe et nous pouvons être fiers des progrès réalisés: l'Europe est l'un des endroits au monde les plus sûrs et les plus égalitaires pour les femmes.

Mais notre travail n'est pas terminé - Il reste encore un long chemin à parcourir pour assurer concrètement la pleine égalité. Les femmes et les jeunes filles font toujours l'objet de harcèlement, d'abus et de violences. Et les femmes restent trop souvent dans l'impossibilité de briser le «plafond de verre»; elles perçoivent encore des rémunérations inférieures et ont moins de possibilités de carrière et de développement professionnel.

Nous voulons que les femmes et les jeunes filles obtiennent l'égalité dans tous les aspects de la vie: accès à l'éducation, égalité de rémunération pour un travail égal, accès à des postes de haut niveau dans les entreprises et la politique, ainsi que protection contre les violences.

La promotion du leadership des femmes et leur émancipation économique constituent une priorité absolue pour nous. L'Union européenne a proposé une nouvelle législation visant à améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et aidants qui travaillent, et un plan d'action visant à éliminer les inégalités salariales entre les femmes et les hommes, et nous veillerons en cela à montrer l'exemple: en février 2018, le pourcentage de femmes occupant des postes de direction au sein de la Commission européenne atteignait 36 %, soit 11 % de plus que lorsque nous avons entamé notre mandat en novembre 2014. Le président Juncker s'est engagé à atteindre 40 % d'ici la fin de notre mandat, le 31 octobre 2019.

Nous assurons également la cohérence dans tous les aspects de l'ensemble de nos politiques, tant à l'intérieur de l'UE que dans notre action extérieure, en œuvrant à la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes et de l'émancipation des femmes. Notre politique contribue au succès de la mise en œuvre, à l'échelle mondiale, des objectifs de développement durable et du programme concernant les femmes, la paix et la sécurité. Cette année, les Journées européennes du développement mettront l'accent sur le rôle essentiel des femmes et des filles dans le développement durable, leur participation égale et leur accès en toute égalité à des fonctions dirigeantes dans tous les aspects de la vie. Par ailleurs, cette année, l'UE est chef de file de l'«Appel à l'action en matière de protection contre les violences fondées sur le genre», qui rassemble plus de 60 pays et organisations soucieux de garantir que le problème des violences fondées sur le genre soit traité dans les crises humanitaires.

L'Union européenne vient en aide aux femmes et aux filles du monde entier migrantes ou déplacées, qui sont victimes de violences, comme par exemple grâce à l'initiative «Spotlight», ou qui sont exclues de l'éducation, d'un accès égal aux services de santé et de planning familial, du marché de l'emploi, et de la vie politique en général. Plus de 15 millions de filles en âge de fréquenter l'école primaire ne sont pas scolarisées de par le monde; l'UE aide donc à promouvoir l'accès à l'éducation en Afrique, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est.

L'égalité entre les hommes et les femmes n'est pas seulement une question d'équité et de justice en Europe - c'est aussi une nécessité pour parvenir à une paix durable, à la sécurité, au développement, à la croissance économique et à la prospérité dans le monde.

L'investissement dans le potentiel des femmes et des filles est un investissement dans l'ensemble de notre société, qui relève tant de la responsabilité des hommes et des garçons que de celle des femmes et des filles.

Signataires:

Frans Timmermans, premier vice-président

Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission

Günther Oettinger, commissaire chargé du budget et des ressources humaines

Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement

Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement

Dimitris Avramopoulos, commissaire chargé de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté

Marianne Thyssen, commissaire chargée de l'emploi, des affaires sociales, des compétences et de la mobilité des travailleurs

Pierre Moscovici, commissaire pour les affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes

Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises

Violeta Bulc, commissaire chargée des transports *

Vera Jourová, commissaire chargée de la justice, des consommateurs et de l'égalité des genres

Tibor Navracsics, commissaire chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport

Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale

Carlos Moedas, commissaire chargé de la recherche, de la science et de l'innovation

Mariya Gabriel, commissaire chargée de l'économie et de la société numériques

Pour en savoir plus

Questions/réponses

Institut européen pour l'égalité entre les hommes et les femmes - Communiqué de presse sur les femmes dans le secteur technologique

Le 8 mars, la Commission proclamera les noms des douze finalistes du Prix de l'Union européenne pour les femmes innovatrices, le prix le plus important de ce type dans le monde entier. Depuis 2011, il récompense des femmes ayant combiné excellence scientifique et succès dans la création d'entreprise.

Les 5 et 6 juin, la Commission organisera les journées européennes du développement (# shEDDs), qui seront consacrées aux femmes et filles à l'avant-garde du développement durable.

Le colloque annuel sur les droits fondamentaux consacré aux droits des femmes en période de turbulence a examiné la violence et le harcèlement à l'égard des femmes, ainsi que les inégalités économiques et politiques entre les hommes et les femmes, en mettant particulièrement l'accent sur les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes et sur l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

L'initiative «Spotlight», lancée par la Commission européenne conjointement avec les Nations unies, vise à éliminer, à l'échelle mondiale, toutes les formes de violence fondée sur le genre.

Indice d'égalité de genre 2017

Vidéo de sensibilisation à la violence à l'encontre des femmes

Editorial Sections: