La Délégation de l'Union européenne au Gabon, pour la Guinée équatoriale, Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Dialogue Politique Intensifié Gabon – Union européenne : Session sur la situation des droits de l'Homme, 17 octobre 2017

Le respect des droits de l'Homme est un des piliers de l'Accord de Cotonou, accord qui précise notamment dans son article 9(2) que « les parties s'engagent à promouvoir et protéger toutes les libertés fondamentales et tous les droits de l´Homme, qu'il s'agisse des droits civils et politiques, ou économiques, sociaux et culturels ».

Au cours de la réunion, l'UE a insisté de nouveau sur la nécessité et l'importance de faire toute la lumière sur les violences post-électorales de 2016, passage obligé afin de rétablir la réconciliation entre tous les Gabonais et de garantir la stabilité durable du système démocratique. Également, l'UE a réitéré son appel et appui à l'organisation d'une enquête indépendante portant sur ces faits.

L'UE espère poursuivre prochainement le Dialogue Politique Intensifié sur la thématique clef des droits de l'Homme et des libertés fondamentales, y compris sur la légalité et les normes régionales et internationales en matière des détentions et arrestations, le droit à un procès équitable et les conditions d´emprisonnement.

 

Équipes éditoriales: