Delegation of the European Union for the Pacific
Responsible for Cook Islands, Federated States of Micronesia, Fiji, Kiribati, Nauru, Niue, Palau, Republic of Marshall Islands, Samoa, Solomon Islands, Tonga, Tuvalu, Vanuatu as well as the four Overseas Countries and Territories in the Pacific

Déclaration de la porte-parole sur l'évolution récente de la situation en mer de Chine méridionale

Brussels, 28/08/2019 - 15:14, UNIQUE ID: 190828_5
Statements by the Spokesperson

Les actions unilatérales qui ont eu lieu ces dernières semaines en mer de Chine méridionale ont conduit à une aggravation des tensions et à une détérioration des conditions de sûreté maritime, ce qui représente une grave menace pour le développement économique pacifique de la région.

Il est essentiel que toutes les parties en présence dans la région fassent preuve de retenue, adoptent des mesures concrètes en vue de rétablir la situation antérieure, évitent de militariser la région et règlent leurs différends de manière pacifique en respectant le droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM). Les parties pourraient également, si elles le jugent utile, rechercher l'aide de tiers sous la forme d'une médiation ou d'arbitrages afin de faciliter le règlement de leurs revendications respectives.

L'UE continuera de soutenir pleinement les processus régionaux menés sous l'égide de l'ASEAN afin de promouvoir plus avant un ordre régional et international fondé sur des règles, de consolider la coopération multilatérale et de renforcer la coopération avec les tiers. Nous espérons voir aboutir rapidement, et dans la transparence, les consultations relatives à un "code de conduite" efficace, concret et juridiquement contraignant.

L'UE est attachée au cadre juridique pour les mers et les océans fondé sur le droit international, la sûreté et la coopération maritimes ainsi que sur la liberté de navigation et de survol, dans l'intérêt de tous les États.

Languages:
Équipes éditoriales: