Delegation of the European Union for the Pacific

#EUBeachCleanup – Un changement mondial inspirant pour sauver la vie marine

17/08/2021 - 08:10
News stories

Ce qui était à l’origine un geste symbolique rassemblant une poignée de bénévoles dans quelques pays est devenu aujourd’hui un mouvement mondial, auquel participent des centaines de personnes et qui permet de ramasser des tonnes de déchets sur les plages, dans les rivières et les lacs du monde entier; plus de 80 pays ont ainsi participé à l’édition de 2019. Le 18 août, nous lançons officiellement l’édition 2021 de la campagne #EUBeachCleanup, en coopération avec l’ONU et avec le soutien des petits amis bleus, les Schtroumfs. La campagne de cette année, qui est axée sur la protection de la vie marine, prévoit des actions physiques et numériques pour que chacun puisse participer. Elle aura pour point d’orgue la journée mondiale du nettoyage des côtes, le 18 septembre.

beach clean-up action in Angola

Photo de l’édition de cette année d’une action #EUBeachCleanup en Angola.

 

Chaque année, nous sommes confrontés à de fréquentes catastrophes naturelles causées par le changement climatique. Comme en témoignent les violents incendies de forêts ou les inondations incontrôlées de cet été, notre planète nous demande d’agir sans plus attendre.

La pollution constitue l’une des principales menaces qui pèsent sur l’équilibre de nos écosystèmes, et elle se propage rapidement de la terre aux océans. Les déchets plastiques, que les animaux marins prennent souvent pour de la nourriture, contaminent et dégradent l’environnement marin. Chaque année, huit millions de tonnes de plastique échouent dans l’océan. C’est comme si, à chaque minute, pendant une année entière, un camion plein de déchets plastiques était déversé dans l’océan.

La campagne #EUBeachCleanup est née de la nécessité de protéger l’environnement et des efforts déployés par l’UE à l’échelle mondiale pour lutter contre le changement climatique et réduire la pollution causée par les plastiques.  Elle vise à sensibiliser et à encourager la participation de chaque citoyen afin de protéger la biodiversité marine dans le monde entier.

Qui peut participer à la campagne #EUBeachCleanup et comment?

Une simple goutte d’eau peut être à l’origine d’une vague. Un simple geste peut déclencher une déferlante! Les actions individuelles peuvent confluer pour créer un mouvement tendant à protéger nos océans et leur diversité. Tout le monde peut participer à #EUBeachCleanup. Des enfants aux adultes, des citoyens aux institutions. Sur la plage, au bord des rivières ou à la maison. Tout le monde est invité à participer au mouvement pour contribuer à un mode de vie plus propre et plus durable.

Chacun peut participer à #EUBeachCleanup en prenant part à des activités physiques ou numériques.

Activités physiques

Des activités #EUBeachCleanup locales seront organisées autant que possible. Les délégations de l’UE, les représentations de la Commission européenne, des groupes locaux de l’ONU, entre autres, organisent des activités auxquelles tous peuvent participer. Consultez le calendrier des événements pour trouver la prochaine activité organisée près de chez vous.
Vous souhaitez convier vos collègues, vos amis ou les membres de votre famille et organiser votre propre activité #EUBeachCleanup?  Vous pouvez écrire à l’adresse électronique eu-beach-clean@ec.europa.eu pour vous inscrire, et votre événement sera ajouté au calendrier.

Activités numériques

Vous pouvez également participer à la campagne en menant des actions individuelles et en les enregistrant dans l’application #ActNow app, créée à l’initiative de l’ONU (disponible pour Android et ios). Vous pouvez suivre votre habitude quotidienne de «ramasser des déchets dans la nature». Vous pouvez aussi en découvrir davantage sur l’impact du plastique sur la biodiversité marine en suivant le voyage 2021 #EUBeachCleanup sur l’application.

Les actions individuelles peuvent être de puissants déclencheurs. #EUBeachCleanup a aussi pour ambition d’inspirer les autres. Lors de votre prochaine balade, pensez à ramasser quelques déchets trouvés dans votre environnement et faites-le savoir sur les médias sociaux avec le mot-dièse ‘#EUBeachCleanup’.

Actions locales pour un problème commun

La délégation de l’UE en Tanzanie a été parmi les premiers à montrer l’exemple cette année. Elle a organisé un nettoyage des plages, qui a rassemblé beaucoup de monde et a permis de récolter près d’une demi-tonne de déchets — 465 kg plus exactement. D’après le message du chef de la coopération de cette délégation de l’UE, cette action ne doit pas être ponctuelle; nous devons réfléchir chaque jour aux ressources que nous utilisons et à la manière dont nous les éliminons après coup.

Aux Pays-Bas, la représentation de la Commission européenne a réuni des bénévoles qui ont collecté 2 759 mégots de cigarettes à Vlissingen. Un seul mégot peut contaminer huit litres d’eau!

En Angola, la délégation de l’UE a organisé un événement #EUBeachCleanup qui a rassemblé 300 participants et a permis de ramasser 500 sacs de déchets. Ce chiffre impressionnant illustre la nécessité de sensibiliser davantage à la façon de gérer nos déchets et à l’incidence que notre comportement a sur notre environnement proche.

Le message est clair: n’attendons pas demain, agissons avec #ActNow pour protéger nos océans et leur biodiversité!

 

Contexte:

Organisée depuis 2017, la campagne #EUBeachCleanup lance chaque année un appel pressant à agir, incitant à accélérer l’adoption de mesures ambitieuses visant à protéger l’océan à l’échelle internationale.

En 2021, l’UE s’associe à Agissons, ActNow, la campagne des Nations unies en faveur d’une action citoyenne contre les changements climatiques et pour la durabilité.  Dans le droit fil de la prochaine conférence de l’ONU sur la diversité biologique en octobre, la campagne mondiale de cette année est axée sur le thème de la biodiversité marine. Au début de cette année, #EUBeachCleanup a été déclarée bonne pratique des objectifs de développement durable.

80 % des déchets marins au niveau mondial sont des plastiques (UICN 2018). Sur le plan législatif, l’Union européenne est en première ligne de la bataille. Sur son propre territoire, l’UE a adopté une législation qui permettra de réduire les plastiques à usage unique. Environ 84 % des déchets qui jonchent les plages de l’UE sont constitués de plastique, et environ 50 % sont des plastiques à usage unique. Grâce à la directive sur les plastiques à usage unique, plusieurs des articles en plastique à usage unique parmi ceux que l’on rencontre le plus souvent sur la plage ne peuvent plus être mis sur le marché de l’Union depuis juillet 2021.

Rubriques éditoriales:

Auteur