The European Union Delegation to Egypt

L’OPS/OMS et l’Union européenne lancent un nouveau projet de maintien des services de santé dans le contexte de la pandémie de COVID-19

Haiti, 07/10/2021 - 15:18, UNIQUE ID: 211007_35
Joint Statements

NOTE DE PRESSE

L’OPS/OMS et l’Union européenne lancent un nouveau projet de maintien des services de santé dans le contexte de la pandémie de COVID-19

L’Organisation panaméricaine de la Santé (OPS/OMS), l’Union Européenne (UE) et le Ministère de Santé publique (MSPP) ont lancé ce mercredi 22 septembre à Ouanaminthe, un nouveau projet de maintien des services de santé dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Une large délégation de représentants des autorités locales et du ministère de la santé au niveau national et départemental ainsi que d'autres organisations engagées dans le secteur ont pris part à l’évènement.

Cette initiative, issue d’un partenariat entre le MSPP, l’OPS/OMS et l’Union européenne qui y a adjoint une enveloppe de 1.6 million d’euros, vise à prévenir la mortalité directe et indirecte liée au COVID-19 pendant la période d'urgence sanitaire, grâce à un système de santé amélioré et un accès équitable aux services de santé locaux.

« Les vagues épidémiques successives qui ont touché le pays depuis le début de la pandémie de COVID-19 ont impacté négativement l’accès aux services de santé y compris dans le Nord-Est du pays » explique Dr Maureen Birmingham, Représentante de l’OPS/OMS en Haïti

Deux arrondissements du département du Nord-Est sont concernés, à savoir Fort-Liberté et Ouanaminthe. Dans ce département en effet, la faiblesse des services de santé, l'émergence de nouvelles variantes du COVID-19 et la circulation importante de personnes à la frontière sont susceptibles d’entrainer une augmentation des cas de COVID-19 et de décès et de perturber la fourniture des services de santé essentiels pour la population.

Afin de répondre à ces défis, la gouvernance et la surveillance des différents acteurs locaux intervenant dans le domaine de la santé sera au cœur de l’initiative qui s’étendra sur 18 mois.  Elle permettra, au fur et à mesure, d’adapter l’offre de services de santé essentiel au contexte local, de former, de protéger et de motiver le personnel des institutions de santé primaires et des Equipes de Santé Familiale (ESF). Enfin, elle permettra d’augmenter la disponibilité des produits, matériels et équipements médicaux et paramédicaux.

« Il est essentiel de soutenir les services de santé de base qui se sont avérés essentiels pour compléter la réponse et la prévention de la pandémie et promouvoir le bien-être de la population, en particulier dans les régions frontalières » a souligné Mme Sylvie Tabesse, Ambassadrice de l'Union européenne en Haïti.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’Action " Renforcement des systèmes de santé résilients au climat dans les Caraïbes " financée par le Fonds européen de développement et mise en œuvre dans les pays du CARIFORUM, modifié dans le contexte de la pandémie de COVID-19 en 2020 afin d'inclure des interventions spécifiques dans la zone frontalière nord-est avec la République Dominicaine.

File note_presse_paho_finale.docx

Editorial Sections: