Delegation of the European Union to Ecuador

En route vers l’élimination de la pauvreté

17/10/2020 - 07:09
Actualités

La pauvreté est une calamité qui touche des millions d’individus. Il faut la vaincre, et maintenant. L’élimination de la pauvreté est une priorité absolue de l’action extérieure de l’UE. Le soutien apporté par l’UE contribue à ce que dans le monde entier, une tendance positive se dégage pour mettre fin à ce phénomène. La pandémie mondiale bouscule toutefois cette tendance. En cette Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, il est temps de réfléchir à la manière dont les sociétés doivent se rassembler pour combattre la pauvreté dans le monde.

 

Au cours des 20 dernières années, nous avons assisté à une réduction du nombre de personnes qui ne sont pas en mesure de se payer de la nourriture, des vêtements, des soins de santé et un toit. Les effets du changement climatique, les conflits régionaux et la croissance démographique sont des facteurs qui contribuent à la vulnérabilité de nombreuses personnes et c’est grâce à la solidarité internationale que nous voyons se dessiner une tendance positive.

L’UE est déterminée à éliminer la pauvreté et à construire un monde plus juste et plus stable. Dans le monde entier, l’UE agit dans le cadre de sa politique européenne de développement, dont l’objectif premier est d’éliminer la pauvreté dans le contexte du développement durable. Le haut représentant de l’UE/vice-président Josep Borrell s’est exprimé en ces termes: «Ce qui importe vraiment, c’est de lutter contre la pauvreté et d’améliorer la qualité de vie tout en protégeant la planète.»

L’impact de la construction de routes

L’investissement dans le développement peut prendre de nombreuses formes, du moment qu’il apporte des bénéfices concrets aux populations. L’UE est résolue à trouver des solutions qui permettent de répondre aux besoins des populations tout en donnant aux populations les moyens d’agir et en tenant compte des effets sur l’environnement qui les entoure.

Citons, par exemple, la construction de la route Milange-Mocuba au Mozambique.

Pour Teresa Joaquim, la construction de la route a permis d’accroître la stabilité de ses moyens de subsistance et d’améliorer considérablement ses conditions de vie: «Cela a changé notre vie en raison de tous les voyageurs qui, parfois, s’arrêtent pour acheter quelque chose avant de poursuivre leur voyage. Dans le passé, on vendait pour 150 MT par jour, mais maintenant, nous pouvons vendre des gâteaux pour 300 MT ou 350 MT, voire 450 MT par jour. Et je peux même obtenir tous les ingrédients ici à Alto Benfica. Je n’ai plus besoin de me rendre à Mocuba.»

Pour Rose, au Malawi, l’amélioration n’est pas due à une nouvelle route, mais à une nouvelle manière de l’utiliser. Sa famille a bénéficié du programme de transferts sociaux en numéraire. Elle a pu lui acheter une bicyclette, qui lui permet de fréquenter l’école secondaire, située à plus de 15 km de chez elle.

L’accès à l’éducation est essentiel pour offrir à Rose davantage de perspectives d’avenir et lui permettre de se rapprocher de son rêve de devenir infirmière.

Lorsque les routes doivent être consolidées

Si, jusqu’à présent, la tendance observée a été positive, la pandémie mondiale a entraîné de nouvelles difficultés pour les plus vulnérables. La route fragile qui mène à l’élimination de la pauvreté est devenue encore plus instable.

Dans des pays comme le Nigeria, quatre personnes sur dix vivent sous le seuil de pauvreté. Cela signifie que la pandémie a mis en péril une grande partie de la population, en raison de ses effets dévastateurs sur la vie et les moyens de subsistance.

L’UE et ses États membres ont agi rapidement pour atténuer ces risques supplémentaires. Ensemble, ils ont mis en œuvre le train de mesures «Team Europe», qui vise à soutenir les pays partenaires dans la lutte contre le coronavirus et ses conséquences.

Récemment, la délégation de l’UE au Nigeria a fourni des colis alimentaires aux personnes vulnérables vivant dans des communautés difficiles à atteindre. Les dirigeants locaux ont joué un rôle essentiel pour identifier les personnes qui avaient le plus besoin d’aide. Un groupe de volontaires de Team Europe se sont rendus dans ces régions reculées, ont retroussé leurs pantalons et marché pieds nus sur une partie du chemin pour faire en sorte que les colis alimentaires parviennent à la population qui en avait besoin.

C’est l’une des nombreuses histoires qui démontrent la nécessité de prêter attention aux personnes vulnérables aujourd’hui. Cela montre l’importance de la solidarité, qui nécessite une participation accrue à l’avenir.

Une réponse multilatérale est nécessaire et l’UE collabore avec les Nations unies et ses agences à cet effet: l’UE reste le premier donateur d’aide au développement au monde, fournissant plus de 50 % de l’aide mondiale et collaborant étroitement avec ses partenaires pour mettre en œuvre le programme de développement durable à l’horizon 2030.

Le moment est venu d’appeler à l’aide internationale afin de faire en sorte que les routes construites jusqu’à présent ne s’effondrent pas et que nous poursuivions notre chemin vers l’élimination de la pauvreté.

Rubriques éditoriales: