Délégation de l'Union européenne en République démocratique du Congo

Gestion civile des crises par l'UE: Des résultats substantiels dans le renforcement du volet civil de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC)

Brussels, 23/11/2020 - 17:24, UNIQUE ID: 201123_10
Press releases

Les onze missions PSDC civiles de l'Union européenne jouent un rôle essentiel dans le cadre de la réaction de l'UE en matière de politique étrangère et de gestion des crises, en aidant les pays partenaires à relever les défis en matière de sécurité, y compris la criminalité organisée, le terrorisme et les menaces hybrides. Il y a deux ans, le Conseil est convenu de renforcer sensiblement la gestion civile des crises par l'UE au moyen d'une série d'engagements concrets sous la forme du pacte en matière de PSDC civile. Les directeurs de la politique de sécurité des États membres et les services de l'UE se sont réunis en ligne ce jour afin d'évaluer les progrès accomplis en ce qui concerne les engagements pris au titre du pacte. Cette deuxième conférence annuelle d'examen, organisée par le Service européen pour l'action extérieure (SEAE) et la présidence allemande, a permis de constater les progrès considérables accomplis à ce jour dans la mise en œuvre du pacte en matière de PSDC civile et de convenir de nouvelles mesures visant à doter les missions civiles de l'UE de capacités accrues, à en accroître l'efficacité et à en améliorer la coordination.

"Aujourd'hui, plus que jamais, il est essentiel que nous honorions les engagements pris au titre du pacte en matière de PSDC civile pour rendre l'Europe et l'ensemble de la région plus sûres" a déclaré Mme Helga Maria Schmid, secrétaire générale du SEAE. "Il est très encourageant de voir déjà les résultats substantiels atteints tant dans les États membres qu'au sein des institutions et des services de l'UE, et je suis convaincue que les engagements pris au titre du pacte sont en passe d'être mis en œuvre d'ici 2023".

Les États membres sont convenus, malgré l'actuelle pandémie de COVID‑19, d'accroître leur contribution à la PSDC civile, y compris en renforçant les déploiements des missions civiles de l'UE et en améliorant la coordination au niveau national. Un centre d'excellence européen pour la gestion civile des crises a également été créé afin de fournir des conseils ciblés et d'aider ses 19 membres actuels et les institutions de l'UE à mettre en œuvre leurs engagements au titre du pacte en matière de PSDC civile.

M. Miguel Berger, secrétaire d'État auprès du ministère fédéral des affaires étrangères allemand, a souligné: "L'une des principales réalisations du pacte est le fait que les États membres s'approprient réellement le processus de mise en œuvre. Leur engagement est visible et concret. Sur la base de l'échange de bonnes pratiques nationales, nous voyons déjà les premiers résultats positifs sur le terrain."

Les travaux en cours au niveau national s'appuient sur ceux menés au sein des institutions et des services de l'UE. La première mission PSDC civile lancée dans le cadre du pacte en République centrafricaine, EUAM RCA, a intégré de nouveaux éléments clés dans son mandat, notamment l'accent particulier mis sur les menaces hybrides, l'un des nouveaux défis prioritaires recensés dans le pacte en matière de PSDC civile.

Contexte

Le 19 novembre 2018, les États membres de l'UE se sont mis d'accord sur un pacte ambitieux en matière de PSDC civile, afin de doter les missions civiles de capacités accrues, d'en accroître l'efficacité, la souplesse et la réactivité, et d'en améliorer la coordination avec d'autres instruments de l'UE compte tenu de l'évolution de l'environnement de sécurité. En mai 2019, le SEAE et la Commission européenne ont présenté un plan d'action conjoint pour la mise en œuvre du pacte. Le plan d'action conjoint est complété par des plans nationaux de mise en œuvre élaborés par les États membres pour assurer la pleine mise en œuvre du pacte pour le début de l'été 2023.

L'Union européenne déploie onze missions civiles dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC). Les missions PSDC civiles favorisent la stabilité et renforcent la résilience en consolidant l'état de droit dans des environnements fragiles. Des experts civils conseillent et forment des partenaires locaux en Afrique, en Europe orientale et dans les Balkans occidentaux ainsi qu'au Moyen‑Orient, plus précisément en Ukraine, en Géorgie, au Kosovo, en Libye, dans les territoires palestiniens (Ramallah et Rafah), en République centrafricaine, au Niger, au Mali, en Somalie et en Iraq. Environ 2 000 personnes travaillent sur le terrain et environ 100 au niveau central. Le coût total des missions PSDC civiles s'élève actuellement à environ 281 millions d'euros par an. Les mandats des missions PSDC civiles sont approuvés à l'unanimité par les États membres de l'Union européenne.

Pour en savoir plus:

Pacte visant à renforcer la PSDC civile

Les onze missions PSDC civiles


 

Languages: