Delegation of the European Union to DR Congo

L’Union européenne et ses États membres répondent aux violences sexuelles et basées sur le genre en RDC par la mise en œuvre du CLIP

Brussels, 07/12/2021 - 15:41, UNIQUE ID: 211207_13
Press releases

Kinshasa, 6 décembre 2021 : La Délégation de l'Union européenne en République démocratique du Congo (RDC) et ses États membres se mobilisent pour une participation active dans la campagne internationale des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre.

En 2021, l’UE et ses États membres ont élaboré un troisième plan d’action sur l’égalité entre les hommes et les femmes en RDC intitulé le Country Level Implementation Plan (CLIP). Ce CLIP pour la période 2021-2025  vise à mettre en œuvre six objectifs dans la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre : (1) Garantir l’absence de toute forme de violence basée sur le genre (2) Promouvoir la santé et les droits sexuels et reproductifs (3) Renforcer les droits économiques et sociaux et garantir l’autonomisation des filles et des femmes (4) Favoriser la participation et le leadership sur un pied d’égalité (5) Intégrer le plan d’action en faveur des femmes, de la paix et de la sécurité, et (6) Adresser les défis et capitaliser sur les opportunités offertes par la transition verte et la transformation digitale.

Ces six objectifs ont été sélectionnés sur base des données disponibles en matière d’égalité de genre en République démocratique du Congo et correspondent à l’objectif général de l’UE et de ses États, partagé par les autorités congolaises, à promouvoir et renforcer l’égalité de genre, le renforcement des droits politiques, sociaux et culturels des femmes congolaises, et leur autonomisation économique. L’approche territoriale du CLIP s’appuie, en outre, sur les actions de l’UE et de ses États membres, telles que la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit, l’appui à la société civile, la réforme des secteurs de la sécurité et de la justice, l’accès à la santé et la protection de l’environnement.

Les inégalités de genre que le CLIP cherche à atténuer sont aggravées par l’insécurité, la pauvreté et le sous-développement.  Elles persistent en RDC dans divers secteurs. La RDC figure en avant-dernière position (128ème sur 129 pays) de l’Indice 2019 du Genre, un chiffre qui se traduit en réalité par une variété de difficultés y compris la marginalisation économique et professionnelle des femmes et le fait que le viol soit largement utilisé comme arme de guerre dans les zones en proie à des groupes armés.

Pour contribuer à la lutte contre la violence basée sur le genre et pour faire face aux défis persistants à l'égalité de genre en RDC, l’UE et ses États membres s’engagent à prendre des actions ciblées dans les six thématiques du CLIP dans plusieurs zones du pays. Ces actions incluent une série d’activités de prévention et de réponse, parmi lesquelles l’ambitieux programme de l’Union européenne Unis pour l’égalité des genres d’un montant de 20 millions d’euros, qui vise à éliminer des violences basées sur le genre en RDC. En complément, les contributions spécifiques des États membres encouragent un dialogue en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et de l’autonomisation des femmes tout en contribuant à la production de résultats concrets.

La mise en œuvre du CLIP, le nouveau programme genre de l’UE en RDC intitulé Unis pour l’égalité des genres, ainsi que la future publication d’un Profil Genre Pays pour la RDC, témoignent de l'engagement continu de l'UE et de ses États membres en faveur d'une RDC sure et prospère, pour femmes, hommes, filles et garçons, dans toute leur diversité.

Pour plus d'informations, veuillez contacter: cyprien.banyanga-byamungu@eeas.europa.eu ou +243 – (0) 81 894 66 95

Уреднички написи:

Автор