Delegation of the European Union to the Dominican Republic

UE Nouvelle Zélande: le comité mixte annuel s'entend sur une intensification de la coopération

Brussels/Wellington, 08/07/2021 - 11:35, UNIQUE ID: 210708_8
Joint Press Releases

Les 6 et 8 juillet, l'Union européenne (UE) et la Nouvelle‑Zélande ont tenu, par vidéoconférence, la réunion annuelle de leur comité mixte au niveau des hauts fonctionnaires. La réunion annuelle du comité mixte constitue la principale occasion d'évaluer le partenariat UE‑Nouvelle‑Zélande et de recenser les principaux domaines dans lesquels mener une coopération renforcée dans les douze mois qui suivent.

L'UE et la Nouvelle‑Zélande entretiennent des relations étroites et étendues fondées sur des valeurs communes de démocratie, d'état de droit et de respect des droits de l'homme, partagent les mêmes vues concernant les questions internationales et ont des liens personnels et commerciaux forts. Elles sont résolument déterminées à défendre l'ordre international fondé sur des règles et à garantir un multilatéralisme effectif. Durant la réunion, les partenaires sont convenus de la tenue, plus tard dans l'année, d'un dialogue d'experts consacré au renforcement du multilatéralisme.

L'UE et la Nouvelle‑Zélande se sont tenues mutuellement informées des efforts qu'elles déploient sur le plan intérieur pour lutter contre le changement climatique. Elles ont discuté de la coopération concernant l'action internationale en faveur du climat, notamment dans le Pacifique, et des préparatifs de la COP26 à venir. Elles ont également discuté de la promotion de la biodiversité, des plastiques, de l'économie circulaire et de la gestion des déchets en vue de renforcer leur coopération dans ces domaines.

Les deux partenaires ont pris note des progrès réalisés dans les négociations UE‑Nouvelle‑Zélande sur le libre‑échange, notamment en ce qui concerne leur ambition commune d'aboutir à un accord de qualité comportant des dispositions fortes en matière de durabilité.

L'UE a félicité la Nouvelle‑Zélande pour la nomination de M. David Walker en tant que facilitateur de la riposte de l'OMC à la COVID‑19.

L'UE et la Nouvelle‑Zélande ont examiné les possibilités de renforcer la coopération en matière de recherche et d'innovation dans le cadre d'Horizon Europe, le nouveau programme de financement de l'UE dans le domaine scientifique. Les deux partenaires ont par ailleurs discuté de moyens concrets permettant de concevoir des façons sûres de voyager à l'ère post‑COVID‑19 et sont convenus d'entamer un débat d'experts sur l'interopérabilité des certificats de vaccination.

Dans un contexte de concurrence géostratégique croissante dans la région indo‑pacifique, l'UE a communiqué des informations sur sa stratégie pour la coopération dans la région, qui vise à contribuer à la stabilité, à la sécurité, à la prospérité et au développement durable de celle‑ci. Les partenaires sont également convenus d'explorer de nouvelles possibilités de renforcer la coopération dans la région indo‑pacifique, par exemple dans les domaines de la gouvernance des océans et de la sécurité maritime.

L'UE et la Nouvelle‑Zélande entendent rendre le monde plus sûr, et elles ont comparé leurs notes relatives aux efforts déployés pour combattre le terrorisme, l'extrémisme violent et les contenus terroristes en ligne, ainsi que l'ingérence étrangère et la désinformation. Les hauts fonctionnaires ont salué les progrès réalisés dans la négociation d'un accord UE‑Nouvelle‑Zélande sur les transferts de données des services répressifs entre Europol et la police néo‑zélandaise. Ils sont également convenus d'organiser plus tard dans l'année une réunion d'experts sur la résilience face à la désinformation.

L'année dernière, l'UE et la Nouvelle‑Zélande ont repris avec satisfaction leurs consultations en matière de droits de l'homme, qui complètent le travail qu'elles effectuent à Genève et à New York. Elles sont convenues de tenir leurs prochaines consultations annuelles en matière de droits de l'homme d'ici le mois de mai 2022.

La délégation de l'UE était conduite par Mme Paola Pampaloni, directrice exécutive adjointe pour l'Asie et le Pacifique au Service européen pour l'action extérieure. La délégation néo‑zélandaise était conduite par M. Taha Macpherson, directeur du service Europe du ministère des affaires étrangères et du commerce extérieur.

Languages:
Équipes éditoriales: