Delegation of the European Union to Djibouti and IGAD

UE-Djibouti : le directeur général de la Coopération internationale et du Développement de l'Union Européenne en visite de travail à Djibouti

30/05/2017 - 11:15
News stories

Dans le cadre de la signature de trois importants contrats entre la République de Djibouti et l'Union Européenne, le directeur général, M. Stefano Manservisi, est arrivé à Djibouti afin d'y effectuer une visite de travail de deux jours.

Le Directeur général a été reçu le 24 mai par le président de la République, S.E.M. Ismail Omar Guelleh pour discuter de l'étroite coopération qui lie l'Union Européenne à la République de Djibouti. La sécurité alimentaire et l’eau et l’assainissement liquide et solide continuent à être les secteurs prioritaires de l’Union Européenne à Djibouti à travers le 11ème Fonds Européen de Développement (FED), avec une importante croissance de 40,5 millions d’euros à 105 millions d’euros pour la période 2014-2020.

 

Par ailleurs, M. Manservisi a eu des rencontres bilatérales notamment avec le Premier Ministre, M. Abdoulkader Kamil Mohamed, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Porte-parole du gouvernement, M. Mahmoud Ali Youssouf, le ministre de l'Economie et des Finances chargé de l'Industrie, M. Ilyas Moussa Dawaleh, le ministre de l'Agriculture de l’Eau, de la Pêche, de l’Elevage et des Ressources Halieutiques, M. Mohamed Ahmed Awaleh, ainsi qu'avec le Secrétaire exécutif de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), M. Mahboub Maalim.

 

Au cours de son séjour, M. Manservisi visitera plusieurs projets financés par l'UE, notamment le centre de dispatching électrique à la Palmeraie, la Station d'épuration de Douda et le projet de l'Alliance Mondiale contre le Changement Climatique à Djibouti (AMCC). Il sera accompagné par le ministre de l'Economie et des Finances chargé de l'Industrie, M. Ilyas Moussa Dawaleh, pour la première visite. La Station d'épuration a été financée par l'Union européenne à hauteur de 13 millions d'euros et inaugurée en 2014. Sa mise en service s'est traduite par une réduction des risques sanitaires et par une meilleure préservation des écosystèmes marins en évitant le rejet des eaux usées dans la mer. Le centre de dispatching électrique et un poste de 63 Kilovolts ont été construits avec pour but notamment d’améliorer la gestion de l’interconnexion avec le système électrique éthiopien. Le projet AMCC contribue à améliorer la qualité de vie des Djiboutiens, notamment en mettant en place pour la première fois un cadre pour la réutilisation des eaux usées traitées, et en contribuant au développement d'une réserve naturelle à proximité de la ville de Djibouti.

Bagian Editorial: