Delegation of the European Union to Cuba

L’Union européenne soutient l’égale participation des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives au Niger

01/04/2021 - 10:10
News stories

L’Assemblée nationale du Niger nouvellement installée le 22 mars 2021 et la Délégation de l’Union européenne (DUE) ont organisé le 30 mars au sein de l’hémicycle, une rencontre de prise de contact et d’échange entre les femmes députées et l’Ambassadeur de l’UE, Dr. Denisa-Elena IONETE, sur la participation des femmes aux mandats électoraux au Niger, en présence de la deuxième Vice-président, Madame Hadiza Seyni et des responsables du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant.

La rencontre s’inscrit dans le soutien de la DUE aux institutions nationales pour renforcer leur capacité à poursuivre l’élimination de tous les obstacles qui empêchent les femmes de jouer un rôle actif dans tous les domaines de la vie publique et privée, en participant sur un pied d’égalité, à la prise de décisions dans les domaines économique, social, culturel et politique. Les échanges ont porté sur l’’égalité de participation aux mandats électoraux et aux fonctions électives, au-delà de la justice et de la démocratie, afin de créer des conditions favorables à la prise en compte des intérêts des femmes et des filles dans la prise de décision à tous les niveaux d’une part, ainsi qu’à l’atteinte des objectifs d’égalité, de développement et de paix d’autre part.

 

Selon l’Ambassadeur de l’UE, Dr Denisa-Elena IONETE, « Une participation égale des femmes et des hommes à la prise de décisions établit un équilibre qui correspondra mieux à la composition de la société. De même, l’égalité dans la prise de décisions donne aux femmes un poids qui, seul, permettra l’intégration d’une perspective égalitaire dans l’élaboration des politiques. Il ne s’agit pas seulement d’une simple question de justice et de démocratie, mais aussi d’une condition nécessaire pour accélérer l’autonomisation des femmes et des filles, réaliser leurs droits et éliminer toutes les formes de violences à leur égard ».

 

Le Niger a conclu avec succès le 27 décembre 2020, le cycle électoral législatif au bout duquel 48 femmes ont été élues députées sur 166. Une avancée notable a été effectuée lors de ces élections ; l’Assemblée est passée de 14 femmes députées en 2011, à 29 en 2019, pour arriver à 48 en 2021. Le Niger poursuit également ses efforts pour la prise et l’application de mesures spéciales favorables à l’égale participation des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives. Bien que la proportion de femmes exerçant des mandats électoraux et des fonctions électives soit largement en dessous du 30% requis par les normes internationales auxquelles adhèrent le pays, il convient de reconnaitre les mesures prises par le pays pour progresser vers l’égale participation à la vie publique. Ce processus est marqué en octobre 2019, par l’instauration de quotas faisant passer les exigences légales de la participation des femmes aux fonctions électives de 15 à 25 %, et de 25 à 30 % aux fonctions nominatives.

 

La rencontre a permis de renforcer la volonté commune de poursuivre la collaboration entre l’Assemblée nationale, le Ministère en charge de la promotion de la femme et la Délégation de l’EU au Niger, pour accompagner la prise de mesures propres à assurer aux femmes nigériennes l’égalité d’accès ainsi que la pleine participation aux structures du pouvoir et à la prise de décisions, et leur donner les moyens de participer à la prise de décisions et d’exercer des responsabilités, dans un contexte de transition démocratique. Elle a surtout permis d’amorcer le renforcement des capacités de l’Assemblée Nationale à intégrer une perspective de genre dans son fonctionnement et ses procédures, afin de contribuer à la justice entre les femmes et les hommes au Niger, de renforcer les capacités des députées à influencer la prise de décision pour accélérer l’autonomisation des femmes, d’appuyer la réalisation de leur droits et l’élimination de toutes les formes de violences qui leurs sont faites. Cette rencontre contribue aussi à réitérer l’engagement de la DUE à soutenir l’Assemblée nationale, les députées et le ministère, pour contribuer au renforcement de leur capacité à influencer la prise de décision pour accélérer l’autonomisation des femmes, la réalisation de leur droits et l’élimination de toutes les formes de violences qui leurs sont faites.

 

Pour plus d’informations :

Délégation Union européenne au Niger

Chargé de communication-Adjoint, MAMANE SANI ABANDE Moctar

E-mail : Moctar.MAMANE-SANI-ABANDE@eeas.europa.eu

Cel. +227 96 87 14 36

 

Assemblée Nationale

Attaché de presse : Nestor

Cel : +227 96 56 11 81

社论版:

作者