Délégation de l'Union européenne au Conseil de l'Europe

« Bloquez la haine. Partagez l’amour » : Un effort conjoint de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe pour combattre les discours de haine dans les Balkans occidentaux.

16/02/2021 - 11:07
News stories

L'UE et le Conseil de l'Europe ont uni leurs forces dans la lutte contre les discours de haine avec une récente campagne sur les réseaux sociaux, visant à promouvoir la tolérance, la diversité et la compréhension dans les Balkans occidentaux, dans le cadre du programme commun "Facilité horizontale pour les Balkans occidentaux et la Turquie II". Fidèle aux priorités thématiques annoncées, la présidence allemande du Comité des ministres du Conseil de l'Europe organise également une conférence virtuelle de haut niveau intitulée « Unboxing Hate Speech » (« Se débarrasser des discours de haine »), le jeudi 18 février 2021.

Les technologies modernes de communication ont contribué à élargir l'accès à l'information, à accroître la participation aux débats publics et à rendre un large éventail de sujets, notamment ceux qui sont politiquement, socialement et culturellement pertinents, plus accessibles à tous les citoyens. Toutefois, elles ont également contribué à un accroissement des discours de haine, des crimes haineux et de la violence en ligne, tout en donnant aux auteurs de ces actes un faux sentiment d'impunité pour les crimes commis dans le cyberespace.

Les discours et crimes de haine posent de multiples défis aux fondements démocratiques des sociétés européennes. Ils peuvent contribuer à la radicalisation du discours public, à l'empoisonnement du débat démocratique et à la marginalisation des minorités ethniques ou autres, ainsi que des personnes ayant une orientation sexuelle ou une identité de genre différentes. Les discours et les crimes de haine creusent les divisions au sein des sociétés et conduisent à l'érosion des droits humains fondamentaux et des standards de solidarité, de liberté et de cohésion sociale.

Face à ces défis, la campagne conjointe UE-Conseil de l'Europe sur les réseaux sociaux, intitulée « Bloquez la haine. Partagez l'amour », vise principalement à sensibiliser le jeune public des Balkans occidentaux aux conséquences sociales négatives des discours de haine, tout en promouvant la tolérance, la diversité et la solidarité. Lancée en décembre 2020 dans le cadre du programme commun UE-Conseil de l'Europe « Facilité Horizontale II », la campagne s'inscrit dans le projet « Promotion de la diversité et de l'égalité dans les Balkans occidentaux ». En raison des circonstances, la campagne est actuellement menée en ligne, mais elle vise à être diffusée dans toute la région grâce à des messages ciblant les contextes locaux. La campagne comprendra des débats et des activités visant à impliquer le public et les médias locaux, à mobiliser les institutions intéressées et à impliquer les organisations de la société civile luttant contre les discours de haine.

Depuis son lancement, la campagne a déjà touché plus de 80 000 personnes dans les Balkans occidentaux par l'intermédiaire de Facebook et a mobilisé près de 4 000 utilisateurs. Sur Instagram, elle a touché plus de 120 000 personnes, cumulant plus de 3 200 interactions.

Selon les termes de l'ambassadrice Meglena Kuneva, à la tête de la délégation de l'UE au Conseil de l'Europe : « Les institutions, mais aussi les individus, chacun et chacune, devraient être prêts à s’opposer aux discours de haine. (...) J’ai pris part à cette campagne pour déclarer « Bloquez la haine. Partagez l'amour » et je vous invite à faire de même. Rejoignez-nous et continuez à suivre la campagne dans les années à venir ».

La campagne actuelle s'inscrit dans le cadre d'un effort plus large et soutenu des deux organisations, au cours des dernières années, pour mettre un frein aux discours de haine et à la discrimination, promouvoir la tolérance, l'inclusion et la compréhension entre les personnes d'origine ethnique ou nationale, de religion, d'identité de genre, d'orientation sexuelle ou de couleur de peau différentes. Pour répondre à la colère croissante exprimée par les sociétés du monde entier contre le racisme systémique, l'UE et ses États membres ont publié une déclaration conjointe sur le racisme et la discrimination en juillet 2020 au sein du Comité des ministres du Conseil de l'Europe.

L’an dernier, l'UE a également adopté sa toute première Stratégie en faveur de l'égalité des personnes LGBTIQ (2020-2025), le Plan d'action sur l'égalité des sexes III (2021-2025) et le Plan d'action contre le racisme (2020-2025). De son côté, le Conseil de l'Europe, dans le cadre de ses vastes compétences en matière de droits humains, travaille beaucoup sur la lutte contre la discrimination et l'inclusion. La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) réunit des experts indépendants chargés de suivre les évolutions dans les différents pays en matière de lutte contre le racisme, la discrimination et la xénophobie. Elle publie régulièrement des rapports et des recommandations à l'intention des autorités nationales. Parallèlement, le Conseil de l'Europe a adopté un nombre considérable de recommandations, résolutions, lignes directrices et stratégies pour lutter contre la discrimination et les discours de haine fondés sur l'identité de genre et l'orientation sexuelle, ou contre les personnes handicapées, les Roms et d'autres minorités nationales.

La lutte contre les discours de haine figure en bonne place dans le programme thématique prioritaire de la présidence allemande du Comité des ministres du Conseil de l'Europe. Dans la perspective de la conférence en ligne "Unboxing Hate Speech", la présidence allemande a marqué une semaine thématique contre les discours de haine (8-12 février) afin de sensibiliser aux défis que représentent les discours et les crimes de haine et de promouvoir les bonnes pratiques de solidarité et de tolérance. La conférence virtuelle de haut niveau organisée par la présidence allemande aura lieu le jeudi 18 février 2021, de 10h00 à 15h45 CET et sera retransmise en direct en allemand et en anglais.

L'UE est attachée au renforcement de ses liens avec le Conseil de l'Europe en matière de lutte contre la discrimination et les discours de haine. C'est pourquoi les priorités de l'UE pour sa coopération avec le Conseil de l'Europe 2020-2022 font spécifiquement référence à l'engagement de l'Union à coopérer avec les organes de suivi du Conseil de l'Europe, tels que l'ECRI, en les sensibilisant à leurs actions et en promouvant la mise en œuvre de leurs recommandations.

La « Facilité Horizontales pour les Balkans occidentaux et la Turquie » est un programme conjoint de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe, mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.

Site de la campagne : https://pjp-eu.coe.int/en/web/horizontal-facility/blockthehatred

https://www.facebook.com/blockthehatred

https://twitter.com/blockthehatred

https://www.instagram.com/blockthehatred

Languages: