Délégation de l'Union européenne au Conseil de l'Europe

Biélorussie: Réunion ad hoc de hauts fonctionnaires de l'UE et de Biélorussie

Bruxelles, 23/7/2020 - 18:25, 23/07/2020 - 18:25, UNIQUE ID: 200723_20
Press releases

Réunion de hauts fonctionnaires UE-Biélorussie

Une réunion ad hoc de hauts fonctionnaires de l'UE et de Biélorussie a eu lieu ce jour à Bruxelles. Les discussions ont essentiellement porté sur la situation dans le domaine des droits de l'homme et de la démocratie dans le contexte de la prochaine élection présidentielle qui se tiendra le 9 août en Biélorussie. L'UE a rappelé les préoccupations que lui inspirent le non‑respect des libertés fondamentales en Biélorussie et l'exclusion apparemment arbitraire de candidats du processus électoral. L'UE a demandé à la Biélorussie de libérer tous les militants politiques arbitrairement détenus, de veiller à ce qu'ils aient accès à un conseil juridique et à ce qu'une enquête équitable, impartiale et transparente soit menée dans tous les cas. L'UE a déploré que la Biélorussie n'ait pas invité en temps voulu le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE/BIDDH) et a engagé la Biélorussie à respecter les normes électorales internationales pendant le reste du processus électoral.

L'UE a évoqué le soutien qu'elle apporte à la Biélorussie et à ses citoyens dans le cadre de la réaction de "l'équipe d'Europe" face à la COVID‑19, notamment la première livraison de matériel médical qui a eu lieu le 22 juin, ainsi que l'aide fournie aux groupes vulnérables et aux PME.

Les deux parties ont également discuté de l'état d'avancement des négociations sur les priorités du partenariat UE‑Biélorussie, qui constitue un moyen important de renforcer la coopération bilatérale dans le cadre du Partenariat oriental.

L'UE a souligné l'importance que revêt la poursuite par la Biélorussie de la coopération étroite qu'elle mène avec le groupe des régulateurs européens dans le domaine de la sûreté nucléaire pour mettre en œuvre les recommandations formulées à la suite du test de résistance réalisé à la centrale nucléaire d'Astravyets. À cet égard, l'UE s'est félicité de l'accord visant à faire avancer l'examen par les pairs du plan d'action national de la Biélorussie en vue d'achever l'exercice d'ici la fin de l'année.