Délégation de l’Union européenne en République du Congo (Brazzaville)

EEAS RSS Feeds

Displaying 1 - 10 of 507

La Délégation de l'Union européenne en République du Congo met en vente, en l’état, au plus offrant les véhicules ci-dessous :

11.4.2021 - Blog du HR/VP – Le monde est horrifié face au coup d’État militaire sanglant perpétré au Myanmar/en Birmanie, des rapports faisant état du massacre de plus de 80 personnes à Bango, vendredi dernier. Nous mettons actuellement en œuvre une initiative diplomatique musclée, en concertation étroite avec des partenaires partageant nos valeurs. En raison des rivalités géopolitiques concernant le Myanmar/la Birmanie, il est toutefois difficile de trouver un terrain d’entente, de mettre un terme à la violence et de garantir un retour à la démocratie.

Il y a un an aujourd'hui, la Commission européenne et le haut représentant présentaient des plans en vue d'une réaction ciblée de l'UE pour soutenir les efforts déployés par les pays partenaires pour lutter contre la pandémie de COVID-19 en mettant en commun les ressources de l'UE, des États membres et des institutions financières européennes dans le cadre de l'initiative «équipe d'Europe». Au 1er janvier 2021, l'équipe d'Europe avait déjà consacré plus de 26 milliards d'euros à l'aide apportée à ses partenaires dans le monde, ce qui représente 65 % du paquet global, qui s'élève désormais à plus de 40 milliards d'euros et dépasse les 20 milliards d'euros initialement promis.

Bien que les origines de la COVID-19 soient encore inconnues, la plupart des explications pointent vers une source animale. La transmission de maladies de l'animal à l'homme n'est pas rare, mais cette pandémie a intensifié le débat sur la consommation généralisée de viande d'animaux sauvages. L'UE cofinance une initiative internationale majeure visant à améliorer la préservation de la faune et la sécurité alimentaire.

Le projet Créer en Afrique centrale : Soutien aux secteurs de la culture et de la création a lancé son premier appel à propositions en soutien aux industries culturelle et créatives (ICC) d’Afrique centrale. Doté d’une enveloppe budgétaire de € 1 050 000, cet appel prévoit de soutenir des initiatives destinées à renforcer le rôle des ICC en tant qu'acteurs économiques, sociaux et culturels, dans l’objectif d’accroitre des recettes économiques du secteur créatif, favoriser durablement la création d’emplois liés au secteur culturel ainsi qu’une meilleure accessibilité, reconnaissance et valorisation des artistes et de leurs œuvres.

03/04/2021 – Blog du HR/VP — La situation humanitaire dans la région éthiopienne du Tigré reste très préoccupante. Ce conflit menace également de déstabiliser l’ensemble de la Corne de l’Afrique. J’ai demandé à Pekka Haavisto, ministre finlandais des affaires étrangères, de se rendre en Éthiopie pour réitérer nos demandes au gouvernement et évaluer la situation. Il est hautement prioritaire pour l’UE de contribuer à mettre un terme aux violations des droits de l’homme dans la région du Tigré et à rétablir la paix en Éthiopie.

31/03/2021 – Blog du HR/VP – Le conflit en Syrie fait rage depuis dix ans et la fin n’est toujours pas en vue. C’est pourquoi nous devons continuer de mobiliser le soutien international en faveur du peuple syrien. Nous y sommes parvenus avec la cinquième conférence de Bruxelles sur l’avenir de la Syrie et des pays de la région, qui a mobilisé 5,3 milliards d’euros de nouveaux engagements. Nous devons toutefois également renouveler la recherche d’une solution politique à la crise.

Etes-vous une start-up qui cherche à mettre en oeuvre votre innovation ou projet de transformation numérique ?
Etes-vous un opérateur énergétique public qui cherche à déployer un projet numérique innovant ?
La Digital Energy Facility, un programme financé par l’Union européenne et mis en oeuvre par l’AFD,
lance le Digital Energy Challenge, un appel à projets annuel.

30/03/2021 – Blog du HR/VP – La semaine dernière, le Conseil européen a ouvert ce qui devrait être un nouveau chapitre des relations entre l’UE et la Turquie. Les dirigeants de l’UE sont prêts à entamer des discussions concernant des axes de coopération importants, dont la modernisation de l’union douanière, la relance des dialogues à haut niveau et des contacts interpersonnels, ainsi que le renforcement de la coopération en matière de gestion des migrations.

Pages