Délégation de l’Union européenne en République du Congo (Brazzaville)

L'Union européenne soutient l'économie congolaise

03/03/2017 - 09:11
News stories

"Les PME sont la colonne vertébrale d'une économie active et dynamique. Elles favorisent une croissance durable, contribuent à la création d'emplois et à la lutte contre la pauvreté." Saskia De Lang, Ambassadeur de l’Union européenne en République du Congo

Mis en œuvre dans le cadre du 11ème Fonds Européen de Développement et financé à hauteur de 12 400 000 euros, soit plus de 8 milliards de FCFA,le Projet de renforcement des capacités entrepreneuriales et commerciales II (PRCCE II) le PRCCE II est un projet d'appui à la diversification du tissu économique de la République du Congo pour renforcer les capacités des Petites et Moyennes Entreprises, améliorer le climat des affaires et favoriser la coopération économique internationale et sous régionale.

Avec la volonté de renforcer les capacités techniques et managériales des créateurs d'entreprises, de vulgariser les procédures administratives, juridiques et fiscales, et d'appuyer la mise en place d’un système de justice rapide et respectueuse de l'Etat de Droit ; l'Union européenne, en partenariat avec le Ministère des Petites et moyennes entreprises et de l'artisanat, le Ministère du Développement industriel et de la promotion du secteur privé et le Ministère du Commerce et des approvisionnements confirme sa volonté d'appuyer le gouvernement congolais dans son souhait de redynamiser le secteur privé.

Au centre des activités programmées se situent l'appui et l'accompagnement des PME à travers le mécanisme déjà bien connu du chèque service,  l'appui à l'opérationnalisation du Centre de Médiation et d'Arbitrage du Congo  et l'appui technique aux négociations commerciales bilatérales et multilatérales.

Fort des résultats obtenus dans la première phase I du projet qui a permis :

- la formation de plus de 1000 entrepreneurs et porteurs de projets ;

- la création du Centre de Médiation et d’Arbitrage du Congo (CEMACO) ;

- l'élaboration d'un Plan national du développement du commerce ;

- et la diffusion des codes OHADA et l'adaptation du dispositif juridique national

L'Union européenne, premier bailleur de fonds du pays, renouvelle pour quatre ans son soutien à la République du Congo et aux 6000 bénéficiaires concernés par le projet.

Cette première action du portefeuille de 103 millions d'euros du Programme Indicatif National 2016 -2020 de l'Union européenne, confirme la vitalité et la diversité  de sa coopération avec la République du Congo déjà riche d’une quarantaine de projets en cours de réalisation.

Rubriques éditoriales: