Delegation of the European Union to Colombia

Treize militaires français tombés pour la paix et la stabilité au Sahel

04/12/2019 - 07:30
From the blog

Le 2 décembre, mon deuxième jour dans ma fonction comme Haut Représentant/Vice-président, j'ai participé à Paris à l'hommage rendu aux treize soldats français qui ont perdu leur vie au Mali le 25 novembre dernier dans une opération contre des djihadistes.

Le 2 décembre, mon deuxième jour dans ma fonction comme Haut Représentant/Vice-président, j'ai participé à Paris à l'hommage rendu aux treize soldats français qui ont perdu leur vie au Mali le 25 novembre dernier dans une opération contre des djihadistes. Lors de cette cérémonie digne et émouvante nous avons pu saluer la mémoire de ces treize militaires de l'opération Barkhane qui, dans la force de l'âge, sont tombés héroïquement dans ce combat contre le terrorisme, cette menace globale qui nous concerne tous.  

Ce bilan humain particulièrement lourd, vient douloureusement souligner le tribut que payent les forces engagées dans les terrains d'intervention les plus périlleux.

Je veux ici saluer encore une fois la mémoire de ces soldats disparus et exprimer mes condoléances et ma solidarité à leurs familles et proches. Ces hommes incarnent l'engagement courageux de la France et d’autres pays européens au Mali et au Sahel pour endiguer un danger terroriste multiforme et d’autres menaces sécuritaires.

La restauration d'une paix durable au Sahel est essentielle pour la stabilité de la région et plus largement pour l'Afrique comme pour l'Europe.

L'engagement de la France apporte une contribution essentielle aux efforts de l'UE dans la région. Sur le front sécuritaire, l'Union européenne est fortement engagée pour aider à stabiliser la région. Nous déployons actuellement deux missions au Mali - une militaire (EUTM) et une civile (EUCAP Sahel Mali) - pour soutenir activement les forces armées et les autorités maliennes dans leurs actions. S'y ajoute une troisième mission, au Niger (EUCAP Sahel Niger), ainsi qu'un soutien, notamment financier, alloué au G5 Sahel (le Groupe de cinq pays du Sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad).

Mais nous le savons, la réponse pour retrouver la stabilité et la sécurité dans la région ne peut être uniquement sécuritaire. Cette crise revêt de multiples dimensions qui appellent à une réponse globale, comprenant le développement socio-économique, le redéploiement de l'autorité de l'Etat et le renforcement des services publics, dont celui de la justice.

L'Union européenne et ses Etats membres sont également fortement engagés dans ce contexte. Depuis 2014, l'UE a apporté un soutien global aux pays de la région qui s'élève à 3,8 milliards d'euros et, combiné à l'aide au développement fournie par les Etats membres, l'appui s'élève à 8 milliards d'euros.

L'histoire récente nous a douloureusement enseigné que le terrorisme ne connaît pas de frontière de sorte que la réponse ne n'en connaît pas non plus. En ce jour, le sacrifice des militaires français doit être honoré et nous appeler collectivement à renforcer ces efforts coordonnés pour mener une lutte inlassable contre les atteintes à la sécurité et à la stabilité ainsi qu'en faveur d'un développement socio-économique inclusif au bénéfice des populations.

Rubriques éditoriales: