Delegation of the European Union to China

Projet de modernisation du réseau routier de Madagascar

27/04/2021 - 11:32
Multisector

Le projet porte sur la réhabilitation des routes RN6 dans le Nord du pays entre le port d’Antsiranana et Ambanja (234 km), et RN13 dans le Sud (114 km) entre le port de Tolagnaro et Ambovombe

Coût total (EUR) 235.500.000

Financement de l'Union européenne (EUR) : 116.001.600

Durée 7 ans

Pays partenaire : Madagascar

Zones d'intervention : 

  • Région Diana : la RN6 entre le port d’Antsiranana  et Ambanja
  • Régions Anosy et Androy : le RN13 entre le port de Tolagnaro et Ambovombe 

Partenaire de mise en œuvre :

  • Le projet est mis en œuvre via une convention de délégation de la Banque Européenne d’Investissement (BEI)
  • Le maître d’ouvrage délégué du programme est l’Autorité Routière de Madagascar (ARM)

Bénéficiaires : Les populations et les entreprises

Objectif global : Améliorer les liaisons de transport dans deux parties du pays, ce qui contribuera à améliorer l’environnement des entreprises et le secteur privé.

Objectifs spécifiques :

  • Réhabiliter la RN6 entre le port d’Antsiranana et Ambanja
  • Réhabiliter la RN13 dans le Sud (114 km) entre le port de Taolagnaro et Ambovombe

Présentation du projet :

Le projet porte sur la modernisation de deux tronçons de routes nationales :

  1. la RN6 entre le port d’Antsiranana et Ambanja,
  2. la RN13 entre le port de Tolagnaro et Ambovombe.

Le projet vise à améliorer les liaisons de transport dans deux parties du pays, ce qui contribuera à améliorer l’environnement des entreprises et le secteur privé. Il vise également à la construction et/ou réhabilitation de la chaussée, à l’amélioration des systèmes d’assainissement et à la réparation ou le remplacement de ponts sur les deux tronçons routiers.

Les nouvelles routes suivront en grande partie les tracés existants avec de petites déviations locales afin d’améliorer la sécurité et (ou) le drainage.

Les travaux comprendront des améliorations pertinentes de la sécurité routière, ainsi que les mesures d’atténuation des risques environnementaux et sociaux prévues dans le cadre des plans de gestion des aspects environnementaux et sociaux (PGES).

L’amélioration de l’intégration et de la connectivité régionales est d’une importance capitale pour soutenir le développement économique et le commerce, étant donné que le réseau routier est sous-développé.

La modernisation du réseau permettra d’accroître la mobilité des personnes et de soutenir le transport de marchandises, libérant ainsi le potentiel de croissance dans les zones desservies par les routes modernisées et, à terme, le niveau de vie.

Le projet devrait moderniser environ 348 km de routes nationales. Ainsi, il permettra les économies de temps et de coûts d’exploitation des véhicules, la réduction du nombre de victimes et l’amélioration de l’accès des utilisateurs aux infrastructures.

Рэдакцыйныя раздзелы:

Аўтару