Delegation of the European Union to China

Journée Zéro Discrimination : Un message pour l'égalité, la tolérance et l'inclusion dans un contexte de crise sanitaire

01/03/2021 - 14:18
News stories

Alors que la crise sanitaire a affecté de manière disproportionnée les personnes plus vulnérables et accru les inégalités préexistantes, la coopération entre l'UE et le Conseil de l'Europe dans la promotion de la tolérance et de la diversité reste plus importante que jamais. Dans ce contexte et tandis que nous marquons la "Journée zéro discrimination", l'UE prévoit d'adopter sa nouvelle stratégie européenne en faveur des personnes handicapées pour la période 2021-2030.

À l'occasion de la Journée "Zéro discrimination", nous réitérons notre engagement à lutter contre la stigmatisation des personnes sur la base de leur religion, âge, handicap, orientation sexuelle et identité de genre. De nombreux Européens continuent d’être stigmatisés et victimes de discrimination ouverte en raison de qui ils sont, de qui ils aiment et de leurs croyances. Ces agressions et crimes violent les principes fondamentaux de l'Union européenne – notamment l'article 14 de la Convention européenne des droits de l'homme et l'article 21 de la Charte des droits fondamentaux de l'UE – et compromettent les efforts visant à atteindre un monde plus juste et plus équitable.

Depuis le début de la pandémie COVID-19, nous avons constaté une augmentation des pratiques discriminatoires. Nous avons assisté à une exacerbation des schémas existants de stigmatisation, de préjugés et d'intolérance. Comme le soulignait la Commissaire aux Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatović, « Cette pandémie a montré que tous ceux qui sont particulièrement touchés, qu'il s'agisse des personnes âgées, des personnes handicapées, des femmes, des enfants, des Roms, des détenus, des migrants, des personnes LGBTI ou des professionnels des médias, ont un dénominateur commun : leurs droits n'étaient pas pleinement respectés avant le COVID-19 ».

C’est pourquoi il est primordial « que l'Europe renforce la place qu'occupe l'égalité dans nos sociétés, en commençant par accorder une attention plus marquée au principe d'égalité et de non-discrimination dans la prise en considération de tous les droits de l'Homme", comme l'a déclaré la Commissaire européenne Helena Dalli dans sa déclaration conjointe avec Dunja Mijatović, en décembre 2020. Dans ses récentes Conclusions sur une relance post-COVID-19 fondée sur les droits de l'Homme, le Conseil de l'UE a exprimé son engagement en faveur d’une réponse à la crise sanitaire respectueuse de la dignité et des droits humains de tous, sans discrimination.

Malgré la pandémie, l'UE continue à travailler en synergie avec le Conseil de l'Europe pour lutter contre la discrimination et les discours de haine. Les priorités de l'UE pour la coopération avec le Conseil de l'Europe 2020-2022 font spécifiquement référence à l'engagement de l'Union à coopérer avec les organes de suivi du Conseil de l'Europe, tels que la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI), en promouvant leurs actions et favorisant la mise en œuvre de leurs recommandations.

Cette coopération se traduit par des actions concrètes sur le terrain. Par exemple, dans la campagne en ligne conjointe « Bloquez la haine. Partagez l’amour », l'UE et le Conseil de l'Europe visent à promouvoir la tolérance, la diversité et la compréhension dans les Balkans occidentaux dans le cadre du programme commun "Facilité horizontale pour les Balkans occidentaux et la Turquie II". L'UE soutient également le programme HELP, qui propose des cours en ligne gratuits et personnalisés sur les droits humains, permettant aux participants de mieux comprendre les politiques de lutte contre la discrimination ou d'obtenir des conseils juridiques auprès d'experts du Conseil de l'Europe.

L'UE demeure engagée pour éliminer toutes les formes de discrimination et promouvoir l'égalité des genres. Dans ses orientations politiques pour l'Union européenne, Ursula Von der Leyen a indiqué que  « l'égalité pour tous et l'égalité dans toutes ses significations » est l'une des grandes priorités de sa Commission. Mettant ces orientations en pratique, l'UE a adopté le Plan d'action III pour l'égalité des sexes (2021-2025), mais aussi la Stratégie pour l'égalité LGBTIQ (2020-2025), le Plan d'action contre le racisme pour 2020-2025, le nouveau Cadre stratégique pour les Roms et publiera dans les prochains jours sa Stratégie européenne pour les personnes handicapées pour 2021-2030

Languages: