欧洲联盟驻华代表团

La Délégation de l'UE lance une campagne de sensibilisation sur la question de la violence à l’égard des femmes

25/11/2020 - 14:59
News stories

 

A l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes célébrée le 25 novembre de chaque année, la Délégation de l’Union européenne en Algérie lance une campagne de sensibilisation intitulée : « Je plaide NON coupable ».

L’objectif de la campagne est de sensibiliser le public sur la question des violences faites aux femmes et particulièrement sur l’aspect de la culpabilisation des victimes qui se retrouvent souvent à devoir porter la responsabilité du crime qu’elles ont subi.

« Le discours de culpabilisation des femmes victimes de violence ne peut être toléré dans les pays où l’égalité entre les hommes et les femmes est protégée par la Constitution, et où les femmes sont les actrices incontournables d’un profond changement sociétal et sont au cœur des efforts de développement », a déclaré l’Ambassadeur de l’Union européenne en Algérie, M. John O’Rourke.

La campagne qui se traduit par 16 jours d’activisme s’articulera autour de plusieurs actions dont une rencontre-débat virtuelle intitulée « l’impact du Covid 19 sur les violences basées sur le genre », animée par des militantes féministes : l’avocate Aouicha Bakhti, la sociologue Fatma Oussedik et Fatma Boufenik de l’association Femmes Algériennes Revendiquant Leurs Droits (FARD). La rencontre aborde la question relative aux répercussions de la crise sanitaire sur les violences à l’égard des femmes et aux contraintes auxquelles font face les victimes notamment dans le cadre des mesures restrictives décrétées dans la plupart des pays du monde dont l’Algérie.

Sur le plan artistique, un collectif de chanteurs algériens composé de Djam, Hayet Zerrouk, Manel Gherbi, Zahra Harkat, Kamelia Tebib et Nassim Dendane, a conjugué ses efforts pour produire une chanson dédiée à cette campagne. Intitulée « Women », l’œuvre musicale décrit la double peine des femmes victimes de violences, à la fois agressées et culpabilisées pour les agressions subies.       

Enfin, des témoignages de femmes victimes de violence, ayant été encouragées à garder le silence face à leurs agresseurs, ont été recueillis et mis en scène dans des graphismes qui sont à découvrir sur les réseaux sociaux de la Délégation où des dessins du caricaturiste Le HIC consacrés exclusivement à la campagne seront également publiés.