Delegation of the European Union to China

Cérémonie de signature : L'Union européenne apporte un nouveau soutien financier aux organisations de la société civile pour des actions en faveur des femmes et des filles

Mauritius , 25/11/2020 - 10:04, UNIQUE ID: 201125_30
Press releases

L’UE a signé avec le CEDEM (Centre d’Education et de Développement pour les Enfants Mauriciens) et la Fondation Joseph Lagesse deux contrats de subventions pour un montant total de plus de 25 millions de roupies pour des actions pour la prévention des violences à l’égard des filles et l’autonomisation des filles. La cérémonie de signature a eu lieu dans la salle de conférence de la Délégation de l'Union européenne auprès de la République de Maurice en présence de la Secrétaire Permanente du Ministère de l'Egalité du Genre et du Bien-être de la Famille, de l'Ombudsperson for Children et de l’Ambassadeur de l'Union européenne auprès de la République de Maurice.

Dans son allocution d'ouverture, l'Ambassadeur de l'Union européenne auprès de la République de Maurice, S.E.M. Vincent Degert, a déclaré:

- " Il y a un an, nous parcourrions ensemble les rues de Port Louis dans le cadre d'une marche blanche contre la violence faite aux femmes. La Ministre de l'Egalité du Genre et du Bien-être de la Famille, tout juste nommée, était des nôtres comme de nombreuses femmes parlementaires de tous les bords politiques, regroupées pour exprimer notre indignation face à ces crimes choquants et en invitant la société et chacun de nous à agir selon ses moyens et responsabilités. Aujourd'hui, je vous remercie donc de votre présence à cette cérémonie qui va marquer un engagement concret de l'UE par la signature de deux contrats de subventions pour la prévention de la violence à l'égard des femmes et des filles et l'autonomisation des filles."

Les deux subventions font suite à un appel à projets lancé l’année dernière par la Délégation de l’UE au titre du programme « Appui aux organisations de la société civile ».

Le détail des deux subventions:

  1. Bénéficiaire: le Centre d’Éducation et de Développement pour les Enfants Mauriciens (CEDEM) pour l'action intitulée “Learning to brave the odds: A specialised empowerment programme for vulnerable adolescent girls living in residential care”.

L’action porte sur l’épanouissement des jeunes filles, qui habitent le centre résidentiel, et qui ont subi des violences au sein de leur famille, l’exclusion sociale et la pauvreté.

Contribution de l'Union européenne : 280 810 euros soit près de 13 millions de roupies.

  1. Bénéficiaire: la Fondation Joseph Lagesse pour l'action “Horizon 2024: A teenage pregnancy prevention initiative“.

L’activité portera principalement sur la réduction des cas de violence domestique et de grossesses précoces dans la région de Bois Marchand.

Contribution de l'Union européenne: 265 000 euros soit près de 12,2 millions de roupies.

Les actions seront mises en œuvre sur une durée d'environ 4 ans et seront soumises à un processus de suivi rigoureux par la Délégation de l'Union européenne auprès de la République de Maurice.

La signature des subventions a lieu à la veille de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Cette journée marque le début de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre qui prendra fin le 10 décembre prochain avec  la Journée internationale des droits de l’homme.

L'UE va octroyer deux nouvelles subventions à des organisations de la société civile pour des actions similaires d'ici la fin de l'année. Au total, ce sont près de 55 millions de roupies que l'UE va investir pour promouvoir l'égalité entre les hommes et les femmes. 

L'Union européenne est engagée à plusieurs niveaux à Maurice pour promouvoir l'égalité de genre:

  • Le dialogue politique sur le genre entre l'UE et le gouvernement de Maurice basé sur le cadre conjoint (Joint Monitoring Framework) adopté en 2018. Ce cadre inclut trois priorités sur lesquelles le gouvernement de Maurice et l'UE ont convenu de travailler, à savoir: i) la lutte contre toute forme de violence à l’égard des femmes et des jeunes filles; ii) l'émancipation économique et sociale des femmes et des jeunes filles: accès à une éducation et à une formation de qualité, à des emplois décents, aux services financiers et aux services de base tels que l’eau potable ou l’énergie; iii) le renforcement de leur voix et de leur participation: notamment la participation des femmes à l'élaboration des politiques et à la prise de décision à tous les niveaux.
  • Appui au gouvernement pour l'élaboration du projet de loi sur l'égalité de genre (Gender Equality Bill), pour les enfants (Children's Bill) et sur l'adoption (Adoption Bill).
  • Appui aux projets de la société civile pour l'autonomisation des femmes et l'éducation des filles avec le Decentralised Cooperation Programme et les lignes thématiques budgétaires pour les organisations de la société civile et les droits humains.
  • Financement du projet de la Commission nationale des droits de l'homme pour sensibiliser les différents groupes cibles à Maurice et à Rodrigues sur le respect des droits de l'homme, notamment sur la protection des droits des femmes et des enfants.
  • Financement du projet de l'Ombudsperson for children pour sensibiliser les enfants sur leurs droits.
  • Actions de sensibilisation aux droits humains avec la campagne Rise and Shine mise en œuvre en 2019. Ces actions de sensibilisation se poursuivent cette année.
Équipes éditoriales: