Delegation of the European Union to China

Afghanistan: déclaration du haut représentant/vice-président Josep Borrell sur les deux attentats qui ont visé des civils à Kaboul et dans la province de Nangarhar

Brussels, 12/05/2020 - 17:33, UNIQUE ID: 200512_18
Statements by the HR/VP

Il n'y a guère de mots pour réagir à l'horreur dont nous avons été témoins aujourd'hui en Afghanistan. Au moment même où une maternité de Kaboul était la cible d'une attaque, un terroriste s'est fait exploser lors de funérailles dans la province de Nangarhar. Des dizaines de civils innocents ont été tués ou blessés dans ces actes de terreur éminemment répréhensibles.

Prendre pour cible et tuer des mères, des nouveaux-nés et des infirmières, ainsi que des familles endeuillées, constituent des actes ignobles, qui témoignent d'un degré d'inhumanité effroyable. L'attentat perpétré contre la maternité de l'hôpital Dasht-e-Barchi, gérée par Médecins sans frontières, semble également avoir visé les travailleurs humanitaires internationaux. L'Union européenne tient à leur témoigner sa solidarité. Ces actes constituent des violations flagrantes du droit international humanitaire, et leurs auteurs devront en subir les conséquences. Nous sommes de tout cœur avec celles et ceux qui ont perdu des êtres chers et nous souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

La population afghane a droit à la paix. Cela fait maintenant trop longtemps que l'Afghanistan est déchiré par le terrorisme et une violence qu'aucun objectif politique ne pourra jamais justifier. Un cessez-le-feu permanent est absolument vital et l'Union européenne appelle toutes les parties prenantes en Afghanistan et dans la région à faire en sorte qu'il devienne une réalité.

 

 

Languages:
Équipes éditoriales: