Delegation of the European Union to China

Bolivie: déclaration du porte-parole sur la détention de deux anciens membres du gouvernement bolivien

Brussels, 01/02/2020 - 23:15, UNIQUE ID: 200201_4
Statements by the Spokesperson

Le 1er février, après s'être vus accorder l'asile dans l’ambassade du Mexique à La Paz et un sauf-conduit par le gouvernement intérimaire de la Bolivie, deux anciens membres du gouvernement bolivien ont été empêchés de quitter le pays. Ils ont été arrêtés à leur arrivée à l’aéroport, des mandats d’arrêt ayant été prétendument émis à leur encontre. Une telle procédure constitue une violation des assurances préalables données par les autorités boliviennes. Elle va également à l’encontre des efforts de médiation déployés à l'échelle internationale, notamment par l’Union européenne.

Après plusieurs heures de négociations au cours desquelles la délégation de l’UE a joué un rôle actif, le gouvernement intérimaire a autorisé les deux anciens membres du gouvernement à quitter le pays.

L’UE prend acte de la résolution rapide de ce regrettable incident. Elle attend du gouvernement intérimaire de la Bolivie qu’il prenne toutes les mesures nécessaires pour éviter que de telles situations se reproduisent et pour garantir le respect de l’État de droit.

L’Union européenne s’est pleinement engagée dans les efforts de médiation nationaux aux côtés d’autres partenaires. Nous avons proposé notre assistance dans le cadre du processus électoral à venir et les autorités boliviennes ont invité l’Union européenne à assurer l'observation des prochaines élections. En tant que partenaire de longue date de la Bolivie, l’Union européenne continuera à soutenir le développement social, économique et démocratique du pays.

Languages: