Delegation of the European Union to China

L'Union européenne et l'Indonésie tiennent leur quatrième session de dialogue politique

Brussels, 13/11/2019 - 13:21, UNIQUE ID: 191113_6
Press releases

La quatrième session du dialogue politique entre l'Union européenne et l'Indonésie s'est tenue le 12 novembre à Bruxelles. Elle a principalement porté sur un certain nombre de questions d'intérêt commun, allant des relations entre l'ASEAN et l'UE au multilatéralisme, ainsi que sur des questions régionales telles que la péninsule coréenne, le processus de paix au Proche‑Orient, l'Iran (plan d'action global commun), l'Afghanistan, la Syrie et le Myanmar/la Birmanie.

L'UE et l'Indonésie ont débattu du partenariat naturel entre l'UE et l'ASEAN, dans le cadre duquel les relations se sont resserrées au cours des dernières années, notamment grâce à une coopération renforcée sur les questions de sécurité, en particulier dans les domaines maritime, de la lutte contre le terrorisme ou de la cybersécurité. Les parties sont convenues qu'il existe encore d'importantes possibilités inexploitées de coordination et de coopération plus étroites dans nombre de domaines, qui devraient être explorées.

L'UE et l'Indonésie se sont penchées sur le cadre plus général de la situation géopolitique régionale et internationale. Elles sont convenues de l'importance de renforcer l'ordre international fondé sur des règles et ont rappelé qu'elles étaient attachées au multilatéralisme, comme en témoignent leurs positions respectives lors de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations unies en septembre.

L'UE et l'Indonésie ont mis en évidence de très nombreux points de convergence dans leurs discussions sur des questions internationales telles que la péninsule coréenne, l'Iran, l'Afghanistan, la Syrie, le processus de paix au Proche-Orient et l'Ukraine.

Les deux parties ont débattu de la situation des Rohingyas. L'Indonésie s'est félicitée de ce que le Myanmar/la Birmanie ait facilité l'action du centre d'aide humanitaire de l'ASEAN. L'UE est un important donateur d'aide humanitaire aux Rohingyas et elle continue à soutenir la transition démocratique et le développement du Myanmar/de la Birmanie, tout en attendant que les questions relatives à la responsabilité et aux causes profondes soient également abordées.

Les participants à la session de dialogue ont abordé la question de l'huile de palme et l'UE a rappelé son attachement à un dialogue politique inclusif et concret, notamment dans le cadre de l'ASEAN, mettant l'accent sur une huile de palme durable susceptible d'être certifiée conformément à des normes internationales élevées.

La délégation de l'Union européenne était conduite par M. Jean-Christophe Belliard, Secrétaire général adjoint du Service européen pour l'action extérieure. La délégation de la République d'Indonésie était conduite par M. Yuri Thamrin, ambassadeur de la République d'Indonésie auprès de l'UE.

Languages: