Délégation de l’Union européenne en République centrafricaine

Rapport annuel de l’UE (2019) sur les droits de l’homme et la démocratie dans le monde

15/06/2020 - 16:19
News stories

Le respect de tous les droits de l’homme est un pilier des sociétés libres, stables et prospères. A cet égard, l’UE est fière d’être à avant-garde de la promotion et de la protection universelles de tous les droits fondamentaux.

PDF iconhuman_rights_annual_report_e-version.pdf

Le Rapport annuel (2019) sur les droits de l’homme et la démocratie dans le monde adopté aujourd’hui témoigne clairement du rôle de premier plan joué par l’UE dans le soutien aux libertés, à la démocratie, à l’État de droit, à l’économie équitable et à l’émancipation des femmes à l’intérieur de ses frontières et dans le reste du monde. Mais de nombreux défis restent à relever, et la pandémie de coronavirus risqué de détériorer encore plus une situation déjà fragile.

«La pandémie et ses conséquences socio-économiques ont une incidence disproportionnée sur les droits des femmes, des enfants et des personnes âgées. Elles ont également un impact sur toutes les personnes en situation de vulnérabilité, y compris les réfugiés, les migrants et les personnes déplacées à l’intérieur du pays, et aggravent les inégalités qui existent déjà», a déclaré le Haut- Représentant, M. Josep Borrell, au nom de l’Union européenne, dans une déclaration sur les droits de l’homme en période de Covid-19. Il ne devrait pas y avoir de pas en arrière. Bien au contraire. Les droits de l’homme doivent être au cœur de la lutte collective contre la pandémie de Covid-19 et en faveur d’une reprise mondiale.

Le rapport publié aujourd’hui marque la phase finale de la mise en œuvre du Plan d’action de l’UE en faveur des droits de l’homme et de la démocratie (2015-2019), tandis que le nouveau plan d’action (2020-24) est sur le point d’être adopté. Le rapport fournit des informations de première main sur l’action de l’UE en 2019 afin de relever les défis qui se posent en matière de droits de l’homme et de démocratie dans le monde: la réduction de l’espace dévolu à la société civile, les campagnes de désinformation, les menaces et les violations à l’encontre des défenseurs des droits de l’homme, des journalistes et d’autres professionnels des médias, ainsi que certaines actions ciblées qui bénéficient à des communautés en Colombie, en Syrie, au Myanmar ou au Soudan.

En 2019, l’UE a renforcé tous ses engagements, y compris en ce qui concerne de nouveaux volets d’action. Par exemple, les premières lignes directrices de l’UE mettant l’accent sur les droits économiques, sociaux et culturels ont été adoptées: Les Orientations de l’UE dans le domaine des droits de l’homme relatives à l’eau potable et à l’assainissement. En cette période, ces lignes directrices ouvrent de nouveaux horizons pour promouvoir l’indivisibilité des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels.

«Le rapport annuel de l’UE sur les droits de l’homme et la démocratie est plus pertinent que jamais: il souligne le rôle de la coopération, l’importance des droits de l’homme et de la démocratie, l’efficacité du multilatéralisme, surtout pendant la la crise actuelle», a déclaré le Haut-Représentant, M. Josep Borrell, dans son avant-propos. «Les défis mondiaux nécessitent une action collective et, avec ce rapport, nous démontrerons une fois de plus que l’UE est un partenaire fiable et fondé sur des principes, un pilier du multilatéralisme et un ardent défenseur des droits de l’homme».

Si le rapport met une nouvelle fois l’accent sur la situation difficile des droits de l’homme dans le monde, il est largement prouvé que le respect des droits de l’homme, la promotion de la bonne gouvernance et des sociétés inclusives et démocratiques, ainsi que le soutien à une société civile dynamique, sont les meilleurs moyens de garantir une sécurité, une stabilité et une prospérité durables. Il n’y a pas de sécurité durable sans solidarité et sans droits de l’homme pour tous.

 

 

 

 

Rubriques éditoriales: