Delegation of the European Union to Central African Republic

Témoignage journée portes ouvertes

18/12/2019 - 09:51
News stories

La première édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) organisées par la Délégation de l’Union européenne (UE) en République centrafricaine (RCA) a eu lieu du 28 au 30 novembre 2019.

Madame Ibara née Gaboua Marie Virginie,
Présidente de l’Association Ita Mon Londo Egbou Maboko

La première édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) organisées par la Délégation de l’Union européenne (UE) en République centrafricaine (RCA) du 28 au 30 novembre 2019 et inaugurées par le Président de la République Faustin Archange Touadéra et l’Ambassadrice de l’UE, Samuela Isopi, avec pour slogan "I LA ! "Nous, tous ensemble", "nous sommes là!", a donné la parole aux bénéficiaires des nombreuses actions menées par l'UE en faveur de la paix, de la reconstruction et du développement de la RCA car ce sont les centrafricains les vrais protagonistes de cette coopération et de ces Journées qui s'inscrivent dans le sillage tracé par le Plan national de Relèvement et de Consolidation de la Paix (RCPCA).
Madame Ibara née Gaboua Marie Virginie, Présidente de l’Association Ita Mon Londo Egbou Maboko, témoigne sa gratitude à l’Union européenne à travers le Fonds Bêkou. Elle se réjouit du renforcement de capacité dans le domaine commercial organisé par l’Ong DRC partenaire  de l’UE à travers le projet FINI BANGONDO TI MAI.
 Pour elle, « Par l’intermédiaire du Fonds Békou à travers le DRC, nous avons bénéficié du renforcement de capacités en commerce, et cela a permis à mon organisation de bien monter un plan d’action et gérer une association. Grâce au Fonds Bekou, notre association sait comment épargner de l’argent et solliciter les crédits auprès des institutions bancaires afin de mieux vivre en société. Actuellement, à le fin de chaque d’épargne, chaque femme peut sortir avec une somme de 200.000FCFA voire 300.000FCFA donc cela démontre à suffisance que le Fonds Bekou a eu un impact positif sur la société centrafricaine », a témoigné la Présidente de l’Association Ita Mon Londo Egbou Maboko.

 

Sezioni editoriali: