Delegation of the European Union to Central African Republic

L'Union européenne injecte 3,2 millions d'euros pour soutenir le secteur de la microfinance en République centrafricaine (environ 2 milliards FCFA)

Bangui, 22/02/2019 - 00:00, UNIQUE ID: 190301_8
Press releases

La relance économique et l'autonomisation des acteurs économiques centrafricains font partie des domaines d'intervention prioritaires où l'Union européenne, à travers le Fonds fiduciaire Bêkou, entend mettre en valeur ses actions en appui aux autorités centrafricaines pour le relèvement de la République centrafricaine.

Ce vendredi 22 février 2019, l'Ambassadrice, Cheffe de Délégation de l'Union européenne, Madame Samuela Isopi, et le ministre des Finances et du Budget, Monsieur Henri-Marie Dondra, en présence de plusieurs Membres du gouvernement, du Représentant de l'Ambassadeur de France, de L'AFD, du consortium IRAM-ECHELLE, des Représentants des partenaires techniques et financiers, du patronat et des établissements de microfinance, ont procédé au lancement officiel du « Projet européen d'appui au secteur de la Microfinance en République centrafricaine » (PASM-RCA).

Ce programme permettra d'assurer la disponibilité des services financiers de base aux entreprises et à la population centrafricaines et de contribuer au renforcement des capacités des principaux acteurs du secteur de la microfinance en RCA.

Des appuis multiformes seront mis en place pour soutenir les différentes parties prenantes au niveau du cadre institutionnel (le Comité National de Microfinance et la Cellule en charge de la supervision du secteur), de l'Association professionnelle des établissements de Microfinance, et des établissements de Microfinance agréés dans le souci de mieux répondre ainsi aux besoins financiers, des acteurs économiques locaux, jusque-là non aboutis. L'exclusion de la majorité de la population du réseau bancaire classique fait de ces établissements des relais idéaux pour favoriser et sécuriser la petite épargne, faciliter l’octroi des microcrédits et  les transferts d’argent.

L'Union européenne souhaite donc encourager la promotion d’un secteur financier plus inclusif qui offre des produits adaptés et à moindre coût en faveur de tous les acteurs économiques locaux.  En même temps et de manière complémentaire, l’UE soutient aussi un projet d’environ 9.5 Millions d’euros qui depuis août 2016 renforce les capacités des 1500 micro-entrepreneurs, membres des groupements d’intérêt économiques, d’artisans, d’agriculteurs et d'éleveurs pour leur permettre de développer des projets bancables à soumettre aux établissements de microfinance et recevoir un coaching et appui conseil autant avant qu'après l’accès au crédit.

Dans la droite ligne de cet appui, l’Union européenne, est aussi en train d’initier l'opérationnalisation du Plan d'Investissements Extérieur en République Centrafricaine. Des discussions sont en cours avec le secteur privé et le secteur bancaire pour que la RCA puisse pleinement profiter de cette initiative qui s'inscrit dans la nouvelle Alliance Afrique – Europe, lancée par le Président de la Commission européenne, M. Jean-Claude Junker.

                            Fait à Bangui le 22 février 2019 

Editorial Sections: