La Délégation de l'Union européenne au Canada

5ème édition de la "Quizaine des Droits de l'Homme en République du Congo" : préserver les droits fondamentaux dans le contexte de la crise sanitaire

24/11/2020 - 12:29
News stories

 

Les droits de l'Homme dans le contexte de la Covid-19

Pour la 5ème année consécutive, la Délégation de l’Union européenne (DUE) en République du Congo célèbre les droits de l’Homme dans toute leur diversité. Droits de l’enfant, lutte contre les violences faites aux femmes, défense et promotion des droits des minorités :

« La Quinzaine des Droits de l’Homme » marque par une série d’activités portées par la Délégation et ses partenaires, notre engagement à placer sur le devant de la scène ces questions essentielles liées à la dignité, à l’équité, à la bonne gouvernance, à l’universalité et au respect des droits fondamentaux. Pourtant, l’édition 2020 se déroule dans un contexte particulier. Le séisme planétaire de la pandémie du coronavirus a tout dévasté sur son passage laissant exangues, les systèmes de santé et les économies du monde entier.

A l’épreuve de la Covid-19, des failles sont apparues, des inégalités et disparités sont devenues encore plus criardes, la désinformation s’est érigée en modèle de communication à part entière, les violences et le communautarisme ont gagné du terrain, proliférant sur un terreau déjà fertile. A l’épreuve de la Covid 19, les défenseurs des libertés fondamentales ont dénoncé des mesures disproportionnées, inadaptées et liberticides, fissurant jusque dans les pays où on la croyait quasiment inébranlable, la situation des Droits de l’Homme.

Il est pourtant essentiel que la préservation des Droits de l’Homme soit garantie en toutes circonstances, comme l’a rappelé à juste titre Josep Borell, Haut Représentant de l’UE pour la politique exérieure «  La pandémie de la Covid-19 a-t-il souligné, ne devrait pas servir de prétexte pour limiter l’espace civique et démocratique, le respect de l’Etat de droit (..) les engagements internationaux (…) et la liberté d’expression ».

Une des leçons à tirer de cette crise sanitaire qui n’est pas encore terminée ? Au-delà de l’énorme élan de solidarité manifesté et des aides de toutes sortes  apportées (auxquelles la Commission a fortement contribué), la pandémie nous invite à repenser nos modèles de société, nos modes de vies, nos façons de consommer, notre relation à autrui et au monde. D’autres crises sont à venir, certaines déjà en cours et momentanément éclipsées (changement climatique).  Nous devons êtres prêts.

L'UE qui est à la pointe de la protection des droits de l'homme et de la démocratie dans le monde va proposer quelques pistes de réflexion, notamment à travers son nouveau plan d'action 2020-2024 de l’UE, qui sera officiellement lancé ce 23 novembre. Ce plan définit des ambitions et priorités pour les cinq prochaines années et contribuera à la réalisation d’une Europe plus forte en dialogue avec les autres parties du monde.

L’UE réitère son soutien à l’ensemble des partenaires qui oeuvrent pour la promotion et la préservation des droits de l’Homme à travers le monde. Elle continuera de se mobiliser dans un effort collectif qui, pour être durable et efficace, devra rester mondial et solidaire. 

Raul Mateus Paula, Ambassadeur de l’Union europénne

Découvrez le programme des activités programmées au format pdf ci-contre :PDF iconprogramme_general_qddh.pdf

Découvrez le plan d'action 2020-2024 de l'Union européenne pour la démocratie et les droits de l'Homme PDF iconplan_action_2020_2024.pdf

Ou au format image ci-dessous :

 

Rubriques éditoriales: