La Délégation de l'Union européenne au Canada

Faire face au problème mondial du plastique en mer: l'exposition interactive à Ottawa est ouverte jusqu’au 12 août

08/08/2018 - 20:01
News stories

Environ 8 millions de tonnes de plastique sont déversées dans nos océans chaque année; l'équivalent de 310,000 conteneurs, soit une cargaison d'ordures par minute. Les images de tortues de mer piégées dans des sacs plastiques et de bouteilles en PVC jonchant nos plages ne sont que la partie emergée de l'iceberg, car les courants marins transportent ce plastique aux quatre coins de notre planète.

Afin de sensibiliser le public à l'ampleur de ce phénomène et aux dernières innovations scientifiques permettant d'y faire face, une exposition itinérante du Ocean Plastics Lab (OPL) a été ouverte au public le 31 juillet à l'extérieur du Musée canadien de la nature, à Ottawa. Les visiteurs peuvent encore visiter l'exposition, qui est gratuite, jusqu'au 12 août 2018.

Cette exposition en plein air est un laboratoire de science «expérimentale», installée dans 4 conteneurs. Elle invite les visiteurs à endosser le rôle de scientifiques et à explorer l'étendue et l'impact des plastiques dans l'océan à travers une série d'installations, d'animations et de contenus  interactifs. Le laboratoire présente ensuite aux visiteurs les moyens pour agir à leur échelle contre ce phénomène, en prenant des décisions éclairées et en choisissant un mode de vie qui leur permette de réduire leur consommation superflue de plastiques.

L'OPL a été lancé par le ministère fédéral allemand de l'éducation et de la recherche. Il est également soutenu par des partenaires internationaux dont le gouvernement du Canada et la Commission européenne, qui contribue également au financement de la coopération internationale en matière de recherche par le biais du programme-cadre de l'UE pour la recherche et l'innovation «Horizon 2020». L'exposition promeut  un certain nombre de ces projets de recherche internationaux financés dans le cadre d'Horizon 2020, qui réunissent des chercheurs du monde entier pour travailler sur la question des plastiques en mer.

Les projets UE-Canada dans le cadre de l'initiative Horizon 2020 s'intéressent à la  santé de nos océans.

L'Union européenne et le Canada coopèrent depuis longtemps dans le domaine des sciences et des politiques, et sont déterminés à poursuivre leur coopération pour protéger nos océans et notre planète. De nombreuses initiatives de recherche UE-Canada ont été rendues possibles par l'initiative Horizon 2020; c'est le cas du réseau de station de recherche dans l'Arctique du projet INTERACT, composé de 77 stations de recherche de 17 pays qui accueillent environ 5,000 chercheurs chaque année.

Autre exemple de cette coopération, dans le domaine de la «croissance bleue » - la gestion durable des secteurs marin et maritime - le projet SponGES réunit des scientifiques européens, canadiens et américains autour de recherches sur les éponges d'eaux profondes pour mieux comprendre leur rôle dans le recyclage des déchets présents dans les océans, et sur les moyens de contribuer à leur préservation. Parmi les autres collaborations fructueuses, nous pouvons mentionner: INTAROS (le Système intégré d'observation de l'océan Arctique); AtlantOS (optimisation et amélioration du Système intégré d'observation de l'océan Atlantique); et DiscardLess (chercheurs et acteurs du secteur maritime travaillent conjointement pour réduire les rejets dans les pêcheries transatlantiques).

Avec le lancement en octobre dernier du nouveau programme de travail Horizon 2020, un financement supplémentaire de 46 milliards de dollars (CAD) pour la coopération internationale en matière de recherche est mis à la disposition des chercheurs du monde entier. Ce financement profitera directement à l'économie «bleue», un domaine qui représente des millions d'emplois, génère une valeur ajoutée brute de près de 776 milliards de dollars par an au sein de l'UE, et représente une valeur ajoutée brute d'environ 44 milliards de dollars par an au Canada.

– – –

Calendrier de la coopération scientifique UE-Canada

La coopération scientifique entre l'UE et le Canada remontent officiellement à 1996, avec la signature du premier «Accord de coopération scientifique et technologique entre le Canada et la Communauté européenne». Celui-ci a récemment été renforcé en 2016 par l'Accord de partenariat stratégique (APS) et en 2017, grâce à l'entrée en vigueur provisoire de l'Accord économique et commercial global (AECG).

En 2013, le Canada, l'UE et les États-Unis ont également signé la Déclaration de Galway sur la coopération pour l'Océan Atlantique, par laquelle ils ont convenu de renforcer la coopération dans le domaine de la recherche marine et de promouvoir la connaissance du milieu marin en «démontrant que les résultats issus des sciences et de l'observation des océans permettent de résoudre les enjeux cruciaux auxquels sont confrontés les citoyens, l'environnement et le monde.»

Grâce à ces accords, l'UE et le Canada ont considérablement renforcé leurs relations économique et politique, et ont consolidé leur coopération et leur dialogue dans un certain nombre de domaines politiques, notamment la science et l'innovation.       


Horizon 2020: Ouvert sur le monde

Horizon 2020 est le plus grand programme multinational dédié à la recherche et à l'innovation, «ouvert sur le monde». Les chercheurs, les universités, les organismes de recherche, les entreprises et les organisations non gouvernementales du monde entier peuvent en effet candidater pour participer aux activités du programme de travail menées principalement par le biais d’appels à propositions. Le programme de travail pour 2018-2020 représente un investissement majeur de 46 milliards de dollars, avec plus de 600 appels à propositions, dont une liste de 30 initiatives internationales phares dans des domaines d'intérêt commun.


Contact presse: 

Délégation de l’Union Européenne au Canada - Diodora Bucur, attachée de presse 
150 Metcalfe Street, Suite 1900, 
Ottawa, Ontario, Canada K2P 1P1        
E-mail: Diodora.Bucur@eeas.europa.eu         
Tel.: (613) 563 6354

Languages:
Rubriques éditoriales: