Delegation of the European Union to Cameroon

CAMEROUN-UE : UN PARTENARIAT POUR RENFORCER LA SÉCURITÉ AUX FRONTIÈRES DU SEPTENTRION

14/03/2017 - 17:09
News stories

Ce 14 mars 2017, Yaoundé a abrité la cérémonie officielle de réception de la flotte automobile destinée aux postes-frontières et aux unités bénéficiaires dans les régions de l'Extrême-Nord et du Nord. Cet évènement entre dans le cadre du Projet d'appui à l'instauration d'un climat de confiance entre l'Etat et ses administrés dans cette partie du pays, projet soutenu par l'Union européenne avec enveloppe estimée à 3,925 millions d'euros (environ 2,6 milliards de FCFA).

"La sécurité et le développement sont deux notions qui vont ensemble. Le partenariat Cameroun-Union européenne, en matière de sécurité, produit des résultats concrets qui profitent aux deux parties", a souligné l'Ambassadeur-Chef de Délégation de l'Union européenne au cours de cette cérémonie, avant de remettre les clés des véhicules à Martin Mbarga Nguélé, le Délégué Général à la Sûreté Nationale (DGSN).

Le Projet d'appui à l'instauration d'un climat de confiance entre l'Etat et ses administrés dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun est financé depuis 2015 par l'Instrument européen contribuant à la stabilité et à la paix (ICSP) et mis en œuvre par CIVIPOL-Conseils. Il est né de la volonté de sécuriser davantage les frontières de cette partie du Cameroun, en endiguant les passages d’armes et de combattants radicaux et en protégeant les flux de personnes et de marchandises qui sont vitaux pour les régions du Nord et l’Extrême-Nord. Ce projet vise donc à restaurer un climat de confiance entre la population et les autorités publiques, notamment à travers un renforcement des capacités opérationnelles des services publics en charge de la gestion des risques et de la surveillance des frontières. Concrètement, il s'agit de renforcer les capacités d’intervention du Corps National des Sapeurs-Pompiers (CNSP) et de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale (DGSN), particulièrement aux postes-frontières, afin d’améliorer la sécurité des biens et des personnes. Le projet a commencé au mois de juillet 2015 et s'étale sur une durée de deux ans.

Les moyens de transport réceptionnés ce 14 mars, notamment 12 motos et 5 véhicules pick-up 4x4 et un fourgon pour le transport de six chiens de l'Unité cynophile à Kousseri, seront livrés dans les meilleurs délais aux bénéficiaires dans les quatre postes-frontières de Barnaké, Demsa, Goulfey et Kousséri, qui deviendront ainsi opérationnels. En saluant l'appui de l'UE, qui permet de faire face aux problèmes sécuritaires qui secouent la partie septentrionale du pays, le Délégué général à la Sûreté Nationale a dit la gratitude du gouvernement camerounais vis-à-vis l'Union européenne.

بخش‌های سردبیری: