Delegation of the European Union to Cameroon

SOCIETE CIVILE : L'UE RÉAFFIRME SON APPUI À LA CONSOLIDATION DE L'ÉTAT DE DROIT AU CAMEROUN

24/01/2017 - 17:38
News stories

Le Cameroun et l'Union européenne ont signé, ce 24 janvier à Yaoundé, une convention de financement pour un programme de 10 millions d'euros (6,5 milliards de FCFA) dont l'objectif est de renforcer l'état de droit (modernisation de l’état civil) et d'impliquer davantage la société civile dans les politiques publiques.

"Au moyen de ce projet, l'UE poursuit son objectif d'appuyer la gouvernance démocratique au Cameroun. Par ailleurs, l'appui de l'UE visera une amélioration de la gestion du système d'état civil ainsi qu'une implication plus forte de la société civile dans le processus du développement", a déclaré l’Ambassadeur, Chef de Délégation de l'UE au Cameroun, Françoise Collet.

Le principal cadre de la coopération Cameroun-UE est le Programme indicatif national du 11ème Fonds européen de développement (FED) où les objectifs de développement définis conjointement par le Cameroun et l'Union européenne sont de promouvoir la bonne gouvernance et le développement rural. Le Programme du 11ème FED couvre la période 2014-2020 et prévoit une enveloppe totale de 282.000.000 d'euros, soit plus de 185 milliards de FCFA.

Le Programme de soutien à la citoyenneté active (PROCIVIS) s'inscrit en droite ligne dans le secteur de la gouvernance du Programme indicatif national en visant à renforcer l'état de droit et la gouvernance démocratique au Cameroun. Le programme a pour objet d’une part d'améliorer l’accès des populations à des services améliorés d’état civil, et d’autre part de renforcer la place des organisations de la société civile (OSC) camerounaises dans la gouvernance démocratique et la gestion des affaires publiques.

Dans ce cadre, le programme accompagnera la réforme de l'état civil, plus particulièrement pour sensibiliser la population sur l’importance d’enregistrer les faits d’état civil, pour former les différents acteurs de l’état civil et pour faciliter la coordination des intervenants dans de la modernisation du secteur. Quant à la société civile, le programme mettra en place un dispositif de renforcement des capacités des OSC. Il œuvrera pour une application adéquate du cadre légal régissant les organisations non-gouvernementales et en même temps favorisera son évolution.

Une approche par les droits, notamment des populations les plus vulnérables, y compris les droits de femmes et des enfants, caractérisera la logique d’intervention du PROCIVIS.

Voir le discours prononcé par l'Ambassadeur-Chef de Délégation de l'UE à cette occasion :

Voir la Convention de financement signée par les deux parties :

Seksionet editoriale:

Autori