Délégation de l'Union Européenne en République du Cabo Verde

EUvsDisinfo: 6 500 informations mensongères démenties en 4 ans

10/10/2019 - 15:22
News stories

Des centaines d’analyses, des milliers de cas, des collaborateurs de plus de 14 pays s’investissant au quotidien, plus de 20 États et langues couverts: retour sur l’action de EUvsDisinfo pour lutter contre la désinformation

 

Les étudiants de l’Université de Lviv qui utilisent les réseaux sociaux russes ne pourront pas passer leurs examens: tel fut, en substance, le premier cas de désinformation pro-Kremlin enregistré et démenti dans la base de données de EUvsDisinfo. En réalité, les médias pro-Kremlin avaient déformé les propos tenus par un enseignant de cette université sur son blog. L’université elle-même a officiellement démenti ces allégations. 

C’était en 2015, peu après la décision du Conseil européen visant à créer une nouvelle équipe de communication au sein du Service européen pour l’action extérieure, avec pour objectif de contrer les campagnes de désinformation menées par la Russie . Par la suite, la mission de cette équipe a été étendue à la communication et à la promotion des politiques et des valeurs de l’UE dans les pays du voisinage oriental, ainsi qu'au soutien aux médias indépendants dans la région. 

 Au départ, l’équipe se composait uniquement de sept personnes, qui ont relevé le défi de répondre à la désinformation et d’accroître la résilience de l’Europe face à ce phénomène. L’équipe a commencé à surveiller les médias pro-Kremlin dans plusieurs langues. Elle a créé une base de données recueillant des cas de désinformation et les démentissant, sur le premier site web jamais consacré à ce phénomène: EUvsDisinfo

 Quatre années et plus de 6 500 cas de désinformation plus tard, EUvsDisinfo est un projet à part entière au sein du SEAE. Le site surveille et traite la désinformation pro-Kremlin ciblant plus de 20 pays, dont les pays de l’UE, du partenariat oriental, des Balkans occidentaux et du voisinage méridional. Les informations fournies par l’équipe de EUvsDisinfo ont été relayées par des centaines de médias dans toute l’Europe et au-delà, dans plus de 15 langues. Sa voix est devenue cruciale dans le débat sur les moyens de lutter contre la désinformation et d’accroître notre résilience face à ce phénomène. Ses outils sont utilisés par les chercheurs du monde entier.

 L’engagement de l’UE dans la lutte contre la désinformation pro-Kremlin a parcouru un long chemin depuis le lancement du projet EUvsDisinfo. De nombreuses institutions de l’UE, des États membres, des organisations non gouvernementales, des entreprises et des médias participent désormais à la protection de l’intégrité des démocraties. 

Mais la lutte contre la désinformation est l’affaire de tous. Mieux nous comprendrons ce phénomène, plus nous serons à même de nous protéger et de protéger la société des débats néfastes, clivants et malsains. C’est pourquoi le site web EUvsDisinfo, recemment revalorisé, continue de soutenir les chercheurs, les médias et les citoyens qui souhaitent mieux comprendre la désinformation pro-Kremlin et y résister. Sa base de données en ligne recensant des cas de désinformation reste le seul outil de ce type accessible au public. On peut y effectuer une recherche par langue, pays, date ou mot-clé. Les exemples récents de désinformation portent, entre autres, sur la crise climatique, la célèbre jeune militante Greta Thunberg ou le rôle du Parlement européen, sans compter les tentatives de réécrire l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. 

Le site web propose aussi une bibliothèque en ligne contenant le plus large recueil d’analyses accessibles au public sur la désinformation pro-Kremlin.  On y trouve entre autres des publications universitaires illustrant les tactiques pro-Kremlin, des articles de presse, des études de cas par pays et des informations sur les trolls et les bots informatiques. Plusieurs études approfondies, portant notamment sur la désinformation à propos du crash du vol MH17 et de l’empoisonnement de Sergeï Skripal, permettent de mieux cerner les tactiques visant à semer la confusion dans les sociétés.

La lutte entre information fiable et manipulation, vérité et désinformation se poursuit. EUvsDisinfo est là pour vous aider à prendre des décisions éclairées et indépendantes.

 

Voir aussi