Délégation de l'Union Européenne en République du Cabo Verde

De Cannes aux Journées européennes du développement: le film kényan "Rafiki"

07/06/2018 - 12:57
News stories

"Il y a de nombreux acteurs du changement positif au Kenya. En ce moment, les personnes LGBT mènent une action en justice et sont en première ligne... ils en parlent ouvertement dans une société très conservatrice... ils réclament une réforme qui est indispensable pour tout être humain et, donc, ce sont des héros au Kenya", a déclaré Wanuri Kahiu, réalisatrice du film "Rafiki". Wanuri a participé durant les Journées européennes du développement (5 et 6 juin) à une table ronde organisée par le SEAE sur les personnes LGBTI et les ODD.

Photo: AFP

"Rafiki" a été interdit de diffusion au Kenya pour "apologie du lesbianisme", mais cet échec s'est transformé en triomphe, le film étant le premier long métrage kényan à être sélectionné pour le festival de Cannes.

Réalisé avec le soutien du programme ACP Cultures, qui est financé par l'UE, ce film raconte l'histoire de deux adolescentes, filles d'adversaires politiques, qui tombent amoureuses et voient leur identité et leurs rêves contrariés par une société conservatrice.

Wanuri Kahiu a insisté sur l'importance que revêt le soutien de l'UE aux personnes sur le terrain. "Il y a déjà beaucoup de militants de la communauté LGBT sur le terrain. Il y aussi de nombreux militants des droits de l'homme, ainsi que des organisations internationales. Ils se battent pour changer la constitution... mais nous croyons sincèrement que ce sont les efforts déployés par les hommes et les femmes dans le pays qu'il conviendrait de soutenir en premier lieu."

 

 

Les Journées européennes du développement (JED 2018) proposent notamment une projection spéciale en avant-première de "Rafiki", en présence de la réalisatrice Wanuri Kahiu.

Pour leur douzième édition, les JED 2018 se sont donné pour objectif d'inscrire les engagements de l'Union européenne en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes et la question de l'émancipation de la femme dans le cadre du programme de développement durable à l'horizon 2030. L'égalité entre les hommes et les femmes et l'émancipation de la femme sont au cœur des politiques européennes et sont consacrés par les traités de l'UE.

Avec comme thématique principale "Les femmes et les filles à l'avant-garde du développement durable: protéger, autonomiser, investir", le programme des JED s'est articulé autour de trois grands sujets: "Garantir l'intégrité physique et psychologique des femmes et des filles", "Promouvoir les droits économiques et sociaux ainsi que l'émancipation des femmes et des filles" et "Renforcer la parole et la participation des femmes et des filles".

Le SEAE a pris une part active aux JED 2018, avec la participation, entre autres, de Federica Mogherini, haute représentante, de Helga Schmid, secrétaire générale du SEAE et de Mara Marinaki, conseillère principale du SEAE sur les questions relatives à l'égalité des sexes et la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies.

 

EDD 2018 highlights:

 

Photo: AFP

Languages: