Delegation of the European Union to Burundi

Un centre d'accueil pour femmes victimes de violences financé par l'UE au Burundi

09/03/2018 - 08:38
News stories

Le 8 mars 2018, à l'occasion de la journée des droits de la femme, les associations responsables organisaient la visite de l'un des refuges accueillant les femmes victimes de violences dans le cadre du projet "Dukinge Twongere Dubatare ! Prévenir et assister".

Ce projet de trois ans, démarré en 2017, vise à prévenir et lutter contre les violences faites aux femmes dans les provinces de Cibitoke, Kirundo et Kayanza. Il propose une approche globale et intégrée qui prévoit une prise en charge médicale, juridique, judiciaire et psychologique des victimes, le renforcement de capacités d'assistants psycho-sociaux et la formation de comités de veille au niveau communautaire. Par ailleurs des activités de sensibilisation dans les écoles et de sensibilisation des communautés sont initiées en amont de cette prise en charge.

Ce projet est financé par l'UE à hauteur de 423 000 € pour un montant total de 723 000 €. Il est mis en œuvre par l'ONG internationale AVSI en lien avec plusieurs organisations burundaises spécialisées dans la prise en charge des femmes victimes de violences : l'AFEV (Action en Faveur des Enfants Vulnérables), l'AFJB (Association des Femmes Juristes du Burundi) et la CEJP (Commission Épiscopale Justice et Paix).

Le refuge de Bujumbura a une capacité de 20 lits. Les femmes, parfois accompagnées de leurs enfants, sont hébergées et nourries au sein de cette structure pour se reconstruire avant d'être réintégrées au sein de leurs communautés quand cela est possible. Le plus souvent, elles restent un mois au sein de ce centre qui, en 2017, a accueilli 121 femmes. Pour la même période, le centre de Kirundo, qui accueille dans le cadre de ce projet les femmes de cette province du nord du pays avait assisté 272 femmes.

 

Editorial Sections: