Délégation de l'Union européenne au Burkina Faso

 

Coopération : l’Union européenne et le CILSS s’engagent pour un partenariat à fort impact en faveur des populations

29/01/2021 - 13:46
News stories

Le mercredi 27 janvier 2021 à 15h30, le nouveau Secrétaire Exécutif du CILSS (Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel), Dr Abdoulaye MOHAMADOU accompagné de son Nouveau Secrétaire Exécutif Adjoint Dr Paul OUEDRAOGO et Dr Mahamadou HAMADOUN, Coordonnateur du Programme Sécurité alimentaire a rendu une visite de courtoisie à l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Burkina Faso, son Excellence Wolfram VETTER. Ce dernier était entouré de ses proches collaborateurs en charge du partenariat avec le CILSS : Maria Pilar PALMERO VAQUERO, Chef de Coopération ; Sihem SASSI, Chef d’Equipe « Développement Humain et Social » ; Amadou HEBIE, Chargé de Programme Sécurité Alimentaire Régionale.

La rencontre a été empreinte de cordialité et de dialogue franc. Ce fut l’occasion pour le Nouveau Secrétaire Exécutif du CILSS de présenter les défis et les enjeux qui sont les siens suite à sa nomination en fin 2020 par les Chefs d’état et de Gouvernement à la tête du CILSS. Il a notamment assuré sa détermination à travailler pour porter à terme la réforme institutionnelle du CILSS et donner une visibilité plus grande des services offerts par le CILSS à ses états membres. Il a aussi rassuré que toutes les compétences du CILSS seront davantage mobilisées pour contribuer aux grandes problématiques dont sont confrontées les pays et la région d’Afrique de l’Ouest et du Sahel notamment l’insécurité alimentaire dans le contexte de l’insécurité civile, le Changement climatique, la crise sanitaire. Un point d’échange particulier a été accordé sur la question l’appropriation des pays à travers les CONACILSS de l’ensemble des services fournis par le CILSS ainsi que la mobilisation effective des contributions financières des états membres du CILSS.

l’Union européenne finance actuellement d’importants projets du CILSS dans les domaines de la Gouvernance de la Sécurité alimentaire et nutritionnelle

De son côté, l’Ambassadeur Wolfram Vetter a partagé des informations pertinentes sur les nouvelles priorités et orientations de la Nouvelle Commission de l’Union Européenne en matière de coopération au développement dans le cadre de sa programmation 2021-2027 en parlant du Green Deal, de la Digitalisation, de l’instrument unique de financement en place. Il a insisté avec ses collaborateurs sur l’importance pour les futures interventions, de démontrer l’obtention de résultats concrets et d’impact en faveur des populations dans les pays. Le niveau régional devra démontrer sa valeur ajoutée et ses complémentarités par rapport aux priorités nationales, les gaps à combler avec les efforts pays à travers des clusters institutionnels.

Le marché à bétail de Fada N'Gourma, fruit du partenariat Union européenne/CILSS

En rappel, l’Union européenne finance actuellement d’importants projets du CILSS dans les domaines de la Gouvernance de la Sécurité alimentaire et nutritionnelle (PAGR SANAD, 20,5 millions Euros), du pastoralisme (PREDIPP, 25 millions Euros) ainsi que d’autres projets régionaux dans lesquels le CILSS exécutent des composantes.  

Pour terminer, les deux parties ont convenu de maintenir un dialogue actif à même de renforcer leur partenariat. La visite s’est achevée vers 16h40.

 

 

Rubriques éditoriales: