Délégation de l'Union européenne au Burkina Faso

Projet PARSIB : « La sécurité pour le développement du Burkina Faso »

21/07/2017 - 10:50
News stories

Au lendemain des attentats de Ouagadougou en janvier 2016, le gouvernement sollicitait un appui en urgence de la part de l'UE pour faire face aux menaces et appuyer les autorités dans leur processus de Réforme du Secteur de la Sécurité. Quelques mois plus tard, en septembre 2016, naissait le Projet d’Appui au Renforcement de la Sécurité Intérieure au Burkina Faso (PARSIB), financé par l'UE et mis en œuvre par la CTB, Agence

Equipe du PARSIB avec des membres de la Coopération belge et des collègues de la Délégation de l'UE au Burkina Faso

Belge de Développement, en collaboration avec la Police Fédérale Belge. Après plusieurs ateliers de travail avec les Forces de Sécurité Intérieure (Police Nationale, Gendarmerie Nationale, Police Municipale, Agence Nationale de Renseignement, Protection Civile….) et sous le leadership du Ministère de la Sécurité, une série d’actions a été planifiée pour répondre aux besoins urgents, notamment en vue d’améliorer la gestion du renseignement, la gestion de crise, les capacités d’intervention et la communication.

Ces premiers mois d’exécution auront connu plusieurs actions de formations et de renforcement des capacités, avec notamment la formation et le déploiement de brigades Anti-Banditisme spécialisées. L'objectif est de permettre une intervention dans les 10 minutes après une alerte pour prendre les premières mesures d’urgence.

Des équipes mixtes, composées d’éléments de la Police Nationale et de la Gendarmerie, travailleront sous le commandement direct du "nouveau Centre Unifié de Gestion de Crise" (appuyé par le projet).

D’autres mesures concrètes de renforcement de la sécurité et de préparation de la  réforme du secteur à plus long terme, suivront dans les prochaines semaines. Restez à l’écoute ….  En savoir plus

Rubriques éditoriales: