Delegation of the European Union to Burkina Faso

Message de l'Union européenne à l'occasion de la déclaration d'abandon des violences contre les enfants, le 18 mars 2017

21/03/2017 - 14:50
ข่าวประชาสัมพันธ์

Dans tous les pays où l'Union européenne intervient, des stratégies pour la promotion des droits humains ont été élaborées, dans lesquelles la protection des droits des enfants est un pilier fondamental. L'Union européenne et ses Etats membres déploient des efforts toujours plus importants pour lutter contre l'exploitation économique des enfants, la traite, le travail forcé et les violences sur les enfants.

Cérémonie de déclaration  publique d'abandon des violences faites aux enfants 18 mars 2017 - photo de famille

Au Burkina Faso,  la Délégation de l'Union européenne finance trois projets de lutte contre les violences sur les enfants avec des montants significatifs, puisque chacun des projets dispose d'environ 1.5 millions d'euros. Ces projets sont mis en œuvre par  trois ONG qui ont une grande expertise dans ce domaine, (Terre de Hommes, Samusocial et Aidos), à Ouagadougou et dans d'autres régions. Ces organisations ont réussi à créer des réseaux et une synergie de leurs activités, ce qui permet d'avoir un numéro vert d'alerte et un système de référencement pour les enfants victimes, ainsi que des campagnes de sensibilisation et de plaidoyer, comme celle-ci.

 

Etant donné que ces trois projets, qui ont commencé en 2014, s'achèveront cette année, nous prévoyons une évaluation globale qui nous permettra de mesurer l'impact et de tirer les leçons de cette expérience. Nous espérons ainsi être plus outillés pour pouvoir poursuivre efficacement notre action dans ce domaine. Notre principal instrument d'intervention reste les appels à propositions auprès de la société civile, mais nous avons également un Programme d'Appui à la Politique Nationale de la Justice qui prend en compte cette dimension.

บทบรรณาธิการ:

ผู้เขียน