Delegation of the European Union to Burkina Faso

 

Appel à propositions: l'Union européenne lance le mécanisme de subvention “Vivre dignement’’

22/06/2021 - 19:48
Publications

Pour marquer la Journée mondiale des réfugiés, l'Union européenne lance une nouvelle initiative pour soutenir des approches innovantes axées sur le développement pour les populations touchées par les déplacements.

Pour marquer la Journée mondiale des réfugiés, l'Union européenne (UE) a lancé le mécanisme de subvention “Vivre dignement" (LiD). Géré par le Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS), ce mécanisme de 24 millions d'euros identifiera et développera des approches innovantes axées sur le développement pour certaines des situations de déplacement forcé les plus difficiles au monde.

Alors que les personnes déplacées dépendent souvent d'une aide humanitaire à court terme, il existe un consensus croissant sur le fait que l'aide ne peut à elle seule répondre de manière efficace et globale aux besoins des personnes déplacées de force. Notamment parce que les situations de déplacement forcé peuvent exister pendant des années, parfois des décennies, les personnes déplacées sont laissées dans des limbes économiquement précaires, psychologiquement traumatisantes et dépourvues d'horizon de planification. Les communautés d'accueil, dont 86 % se trouvent dans les pays en développement, sont elles-mêmes fréquemment surchargées, sous-financées et dépassées par l'afflux. S'appuyant sur l'approche du lien entre l'humanitaire, le développement et la paix, la nouvelle initiative vise à promouvoir la résilience des populations touchées et à faire face plus efficacement à ces situations de déplacement.

Dans le premier appel à propositions, lancé aujourd'hui, le mécanisme de subvention Vivre dignement (LiD) fournira un financement de démarrage à des projets pilotes en Asie, en Amérique latine et en Afrique subsaharienne. L'appel recherche de nouvelles formes de collaboration entre les acteurs humanitaires, de développement et de paix, en mettant l'accent sur le leadership des autorités locales et nationales. La Facilité visera à développer un corpus d'apprentissage pouvant éclairer les futures approches du déplacement forcé, et travaillera pour mieux répondre et soutenir certaines des personnes les plus vulnérables au monde.

La commissaire européenne aux partenariats internationaux Jutta Urpilainen a déclaré : « Les communautés déplacées de force par les conflits et les catastrophes naturelles ont besoin de perspectives à long terme et d'espoir pour l'avenir. Avec le Lives in Dignity Grant Facility et la réponse de l'ensemble de la société qu'il promeut, l'UE vise à établir des approches efficaces axées sur le développement face aux crises de déplacement et à garantir l'espoir et la dignité aux personnes qui en sont affectées.»

L'appel à propositions

L'appel à propositions actuel se concentre sur les pays suivants :

  1. Pays coopérant dans le cadre de la stratégie SSAR / Solutions pour les réfugiés afghans pour soutenir le rapatriement librement consenti, la réintégration durable et l'assistance aux pays hôtes (Afghanistan, Pakistan et Iran).
  2. Pays coopérant dans le cadre du MIRPS/Cadre régional complet de protection et de solutions (Belize, Costa Rica, Guatemala, Honduras, El Salvador, Mexique et Panama).
  3. Pays du Sahel (Burkina Faso, Tchad, Mali, Mauritanie, Niger) ainsi que le Nigéria.

La date limite de dépôt des propositions est fixée au lundi 2 août 2021 à 23h00 CET.

En savoir plus sur le mécanisme de subvention Vivre dignement (LiD) et télécharger l'appel à propositions

 

Crédit photo: OCHA/Giles Clarke

Urednički odeljci: