Delegation of the European Union to Brazil

Zambie: un processus électoral techniquement bien géré, marqué par des conditions de campagne inégales, des restrictions aux libertés de réunion et de circulation et des abus de charge publique

Lusaka, 14/08/2021 - 15:22, UNIQUE ID: 210814_1
Press releases

Communiqué de presse de la mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE)*:

Lors de la présentation de la déclaration préliminaire, la cheffe de mission, Mme Maria Arena, a déclaré ce qui suit: «La journée du scrutin a été globalement calme et généralement bien organisée en dépit des longues files d’attente, qui témoignent du profond attachement des Zambiens à l’exercice de leur droit de vote. Au nom de la mission, je tiens à adresser nos sincères condoléances à la famille et aux proches du fonctionnaire du parti qui a perdu la vie le jour des élections. Les élections devraient s’accompagner d’une participation pacifique.»

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, la commission électorale zambienne a accompli son travail avec professionnalisme dans des circonstances difficiles. Lors de la préparation des élections, les aspects techniques du processus ont été bien gérés.

En ce qui concerne la campagne, la cheffe de mission a fait observer ce qui suit: «La campagne s’est déroulée dans un environnement hautement concurrentiel. Alors que le cadre juridique a fourni une base raisonnable pour la tenue d’élections démocratiques, l’application sélective des lois et des règlements, l’utilisation abusive des ressources publiques et la couverture médiatique partiale n’ont pas permis des conditions de concurrence équitables.»

La communication politique en ligne a été caractérisée par des discours porteurs de division pendant la campagne. La désinformation et le tribalisme ont infiltré les débats en ligne au détriment des électeurs. Le jour du scrutin, les plateformes de médias sociaux telles que Twitter, Facebook et Instagram ainsi que les applications de messagerie telles que WhatsApp ont été limitées sans que l’autorité de régulation des TIC n’explique la raison ni la durée de ces actions.

Dans ses conclusions, la cheffe de mission a invité toutes les parties prenantes à veiller à ce que le processus électoral s’achève de manière pacifique: «J’exhorte les partis politiques, les candidats et les citoyens à attendre l’annonce des résultats dans la paix et le calme. Par ailleurs, il importe que toute contestation éventuelle des résultats soit traitée conformément aux règles de procédure et comme la loi le prévoit.»

Il est important de préciser qu’en ce moment, des étapes critiques du processus doivent encore être accomplies. Dans son évaluation préliminaire, la MOE UE ne rend compte que des observations qu’elle a réalisées jusqu’à présent. La MOE UE restera dans le pays jusqu’à ce que le décompte soit achevé et que les résultats soient publiés; elle accompagnera également les éventuelles décisions rendues sur les recours. La MOE UE rédigera à un stade ultérieur son rapport final contenant des recommandations en vue d’améliorer le cadre électoral des élections futures.

*LA MOE UE EST INDÉPENDANTE DE LA DÉLÉGATION DE L’UE EN ZAMBIE, DES ÉTATS MEMBRES DE L’UE ET DES AUTRES INSTITUTIONS DE L’UE

Languages: