Delegation of the European Union to Benin

Projets au Bénin

Coopération au développement

Objectifs et cadre d’intervention

L’appui de l'Union européenne au Bénin au titre du 11ème FED se concentre sur l'appui à la gouvernance politique, économique, financière et administrative, l'appui aux autorités locales ainsi que les secteurs de l'agriculture et de l'énergie. Cet appui est complété par d'autres instruments (Programme indicatif régional, lignes budgétaires thématiques, l’Instrument de stabilité, etc.).

Le programme indicatif national 2014-2020, au titre du 11ème FED, prévoit  une enveloppe de 372 millions d’euros pour la période 2014–2020.  Il s’exécute en partenariat avec les autorités étatiques et non-étatiques béninoises. Il s'articule autour de trois composantes principales:

1. Appui à la bonne gouvernance pour le développement (y compris décentralisation)

184 millions d’EUR

2. Développement durable de l'Agriculture

80 millions d’EUR

3. Accès à une énergie moderne et durable

80 millions d’EUR

Mesures d’appui à la société civile

18 millions d’EUR

Appui à la mise en œuvre du PIN

10 millions d’EUR

Total

372 millions dEUR

 

Le passé: le bilan des réalisations des 9ème et 10ème FED en vidéo

Sept vidéos vous donnent l'occasion de faire le bilan de l'appui de l'UE au Bénin au cours des dernières années. Cliquez sur le thème qui vous intéresse:

Appui à la bonne gouvernance pour le développement

Un Contrat à la bonne gouvernance et au développement (CBGD), d'un montant de 114 millions € sur la période 2016-2020, dont 103 millions € en appui budgétaire et 11 M€ en appuis complémentaires,  est proposé pour appuyer la consolidation de l'Etat de droit et de la gouvernance au Bénin. Le programme devra servir de levier pour faciliter l'opérationnalisation des réformes structurelles et à réduire les obstacles à la croissance par l'amélioration de la gouvernance, une meilleure définition et gestion des politiques publiques, l'amélioration du climat des affaires et la diversification de l'économie. Es appuis complémentaires sont prévus afin de permettre au pays de remplir certaines conditions du contrat, comme par exemple un appui à l'INSAE dont les statistiques sont indispensables.

Au sein du secteur Gouvernance, le second grand volet porte sur la "Décentralisation, déconcentration et aménagement du territoire". Il prévoit pour une période de 5 ans (2017-2021) un appui budgétaire sectoriel (60 M EUR) à la mise en œuvre de la réforme de l’administration territoriale (RAT) et des politiques sectorielles et un appui complémentaire (10 M EUR) pour l'appui institutionnel, le renforcement des capacités et des actions pilotes de développement territorial. Son objectif est de promouvoir un développement territorial durable et équilibré, reposant sur une gouvernance locale concertée, inclusive, promouvant l'égalité de genre.

Énergie

Bien que ce secteur figure pour la première fois parmi les priorités du FED au Bénin, de nombreuses interventions ont eu lieu au cours des dernières années, sur base de la facilité énergie ou des programmes indicatifs régionaux (CEDEAO).

Dans le cadre du 11ème FED 2014-2020, l'UE a approuvé un Projet d'appui institutionnel et de renforcement des capacités des acteurs du secteur de l'énergie au Bénin (RECASEB). Ce projet vise à mettre en place les bases nécessaires, principalement les réformes, pour promouvoir l'investissement dans le secteur de l'énergie au Bénin. D'un montant total estimé à 19,4 millions d'EUR (environ 12,7 milliards de FCFA), il permettra d'améliorer le cadre institutionnel du secteur au niveau règlementaire et organisationnel, ainsi que d'accompagner et encourager les réformes.

La mise en œuvre de ces réformes permettra de créer les conditions favorables à l'engagement du reste de l'enveloppe prévue pour ce secteur, à savoir les 60 millions d'EUR restant.

L'intervention dans ce secteur s'inscrit dans les objectifs de l'initiative de l'Organisation des Nations unies pour l'énergie durable pour tous (Sustainable Energy for All ou SE4All) qui doit permettre un accès universel aux énergies modernes, un doublement des énergies renouvelables dans le mix énergétique global et un doublement de l'efficacité énergétique d'ici à 2030.

Agriculture

Dans le cadre du 11ème FED, le programme d'appui au développement durable de l'agriculture (PADDA) interviendra en appui à la réforme sectorielle du secteur de l'Agriculture. L'objectif général est de contribuer à l’amélioration durable des performances de l'agriculture béninoise pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population, pour créer des emplois pour la jeunesse et contribuer durablement au développement économique du pays. L'objectif spécifique est d'améliorer la gouvernance du secteur agricole, en consolidant les termes d’un partage clair des missions entre le secteur public, les communes et le secteur privé et en renforçant les capacités de ces acteurs dans leurs rôles. L'agriculture, au cœur de l'économie béninoise, est articulée autour de petites exploitations familiales (650.000 ménages) dans un contexte d'exode rural. Les principaux enjeux de la modernisation du secteur agricole concernent l'accès aux intrants agricoles (engrais, semences, produits sanitaires, vaccins,…), le foncier rural, le financement agricole, le conseil agricole et les infrastructures locales.

Société civile – REPASOC

Comme prévu par l'Accord de Cotonou, l’UE et le Bénin s’engagent pour associer la société civile au développement du pays en tant qu'acteur à part entière. Cet engagement en faveur de la société civile n'est pas neuf: au fil des derniers FED, il a largement contribué à l’amélioration de l’environnement institutionnel (réglementaire, mécanismes de concertation avec le gouvernement) dans lequel évoluent les OSC et au renforcement de leurs capacités.

La poursuite de cet engagement ainsi que de nouvelles priorités viennent d'être définies dans le cadre du 11ème FED (2014-2020) qui alloue un budget de 18 millions d’euros à ce secteur. A cet appui s'ajoutent des projets financés dans le cadre de plusieurs autres lignes budgétaires (notamment l'Instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme – IEDDH et le Programme thématique Organisations de la Société civile et Autorités locales)

Une feuille de route pour la société civile au Bénin a été élaborée conjointement avec les OSC, les États membres de l’UE et le Gouvernement. Elle a permis de présenter un état des lieux de la société civile, des engagements en cours des différents acteurs et des priorités à prendre en compte entre 2014 et 2017. 


Derniers projets

Dernières études de cas

Editorial Sections: